Pornographie et réseaux sociaux : tout ce qu’il ne faut pas faire…

55

Le porn sur les réseaux sociaux, c’est une longue histoire. La culture américaine ayant tendance à plus vite censurer les seins des femmes que l’apologie du terrorisme, il est difficile de communiquer sans s’attirer les foudres des robots qui font le ménage sans discernement. La majorité des clôtures de comptes se font, généralement, via les signalements des utilisateurs.

L’automatisation permet de faire de belles choses mais il faut le faire avec intelligence. Si votre manière de procéder agace les Internautes, les administrateurs auront vite fait de vous dégager et ils auront raison. Taguer en des gens sur des photos, le mass following ou des invitations non pertinentes sont le meilleur chemin vers l’exclusion.

Bien entendu, il faut montrer que vous existez mais il ne faut pas non plus s’imposer à des utilisateurs qui ne cherchent pas forcément avoir accès à des contenus adultes dans leurs timelines. Soyez subtile et ciblez très précisément les personnes susceptibles d’être intéressées par vos publications.

Sur Facebook, par exemple, on évitera les photos trop hardcore, choisissez vos illustrations de manière à ce qu’elles respectent les guidelines. Cela demande un peu de temps mais ça reste réalisable. C’est probablement de l’auto-censure mais tant que les règles ne changent pas, il faut les accepter.

Une chose amusante et récurrente, ce sont les profils fakes montrant une jolie jeune fille qui invite les gens à la rejoindre sur un site de charme. Soyons clairs, ce genre de technique ne fonctionne plus depuis 10 ans. Les utilisateurs savent, maintenant, reconnaître le vrai du faux. Vous n’attirerez de cette manière que des bots ou d’autres webmasters qui souhaitent élargir leur réseau : c’est une perte de temps.

Comme je le dis souvent, ce n’est pas parce que tout le monde va dans le même sens que c’est forcément la bonne direction. L’idée c’est de proposer des choses intéressantes, même de manière automatique. Si vous êtes dans le dating, vous pouvez proposer des articles en relation avec la rencontre ou encore des statistiques sur le sujet. Même si vous n’avez pas de site de contenu, vous pouvez tout à fait partager des articles de presse et donner votre opinion.

Il est très important de ne pas être auto-centré, si vous ne publiez que des liens vers votre site ou vers votre marque blanche, les utilisateurs se lasseront très vite de vous. Montrez votre ouverture, n’hésitez pas à répondre de manière amusante au gens et même à vos concurrents !

Utiliser des sujets tendances ou des hashtags uniquement dans le but de tromper les utilisateurs vous feront perdre votre temps et votre énergie. Utilisez ces opportunités pour donner votre opinion ou pour « amuser la galerie ». Le porn, c’est du divertissement, soyez divertissant.

Plus généralement, rendez vous profils sociaux plus humain. Ne rentre pas d’imposer vos liens. Soignez votre présence et votre image de marque, c’est le meilleur moyen de gagner la confiance de vos futurs clients.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here