1975 : On va au cinéma pour regarder du porno

La pornographie n’a pas toujours été aussi facile d’accès. Avec Internet, on peut choisir son porno grâce à de très nombreux critères allant de la couleurs des cheveux ou de la corpulence des actrices mais je vais vous parler d’une époque où le porno ne se trouvait pas aussi simplement. Les années 70 ont connu le boom de cette industrie, entre Marc Dorcel qui se lançait dans l’édition puis la vidéo ou Brigitte Lahaie qui était le symbole de cette génération, la pornographie était un genre cinématographique à part entière.

Cinéma porno

S’ils sont encore une poignée en France à diffuser du porno dans leurs salles, les cinémas se sont clairement détournés de ce genre qui à l’époque était très populaire et permettait même à certain de survivre. Aujourd’hui il semble presque impensable de sortir de chez sois pour aller voir un film de cul sur un grand écran pourtant c’est bien ce qui se passait dans les années 70.

Simple curiosité, réelle envie de voir un film, les raisons étaient assez multiples pour aller dans un cinéma porno. Il faut dire que ces films racontaient de vraies histoires, on est bien loin de ce qui se fait aujourd’hui si ce n’est quelques productions qui ont plus tendance à se tourner vers la parodie, un genre qui marche bien de nos jours.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here