2070 : Le sexe avec les robots bientôt une réalité ?

Si les robots sexuels n’en sont qu’à leurs balbutiements, Helen Driscoll, maître de conférences en psychologie à l’université de Sunderland au Royaume-Uni affirme que les relations sexuelles ainsi que les sentiments amoureux avec les robots pourraient bientôt devenir banals.

Alicia Vikander et Sonoya Mizuno dans Ex-Machina

Le concept n’est pas franchement nouveau, on trouve les premiers androïdes sexuels au cinéma et notamment dans Blade Runner qui a été réalisé en 1982 mais le fait est que la technologie a fait un bond en avant considérable ces dernières années sans parler des progrès en matière d’intelligence artificielle. Aujourd’hui il ne semble plus inconcevable de vivre avec un robot d’autant plus que les derniers modèles ont réellement tendance à se rapprocher de l’apparence d’un être humain. Dès 2007, David Levy, un chercheur de l’université de Maastricht, évoquait déjà le mariage humain-robot pour 2050 tant les logiciels de simulation de personnalité commençaient à être très crédibles.

« Dans la mesure où la réalité virtuelle devient plus réaliste et immersive tout en étant capable d’imiter voire d’améliorer l’expérience des relations sexuelles avec un partenaire humain, il est concevable que certains vont choisir cette expérience. »

Helen Driscoll semble assez pessimiste car elle prévoit l’arrivée de nouveaux troubles psychologiques liés à la réalité virtuelle et à l’attachement que pourrait ressentir un humain à l’égard d’une machine. Il y a quelques années encore on aurait pu en rire mais il faut bien avouer que ce genre de scénario devient de plus en plus sérieux et que le marché du sexe sera probablement très intéressé par ce genre de nouveaux produits haut de gamme et high-tech.

« Nous pourrions aussi voir une hausse du nombre de personnes vivant seules et passant plus de temps dans la réalité virtuelle. Le manque de contact humain peut être nocif. Les humains sont naturellement sociables et un défaut dans ce domaine peut conduire à la solitude. »

Daryl Hannah dans Blade Runner

Un sujet très passionnant et qui pose de plus en plus de questions quant à l’avenir de l’humanité. Il semble toutefois que ces machines pourraient bien aider les personnes seules ou en manque affectif. D’excellents films de science-fiction ont déjà posé quelques bases quant à la définition du « vivant » et ces robots sexuels pourraient bien devenir des êtres à part entière doués d’une personnalité et pourquoi pas capable de réflexions sur leur propre existence.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here