Asexualité : Et si je n’avais pas envie de faire l’amour ?

AsexualitéOn parle d’asexualité lorsqu’une personne ne ressent pas le besoin de coucher avec une autre. Dans une société où l’hyper-sexualisation règne en maître et où faire l’amour est même devenu un passe-temps, il est parfois délicat de se faire comprendre par son entourage qui aurait plutôt tendance à croire que la sexualité est quelque chose de normal et de naturel. On peut effectivement le penser mais il faut bien comprendre que ça n’est pas le cas de tous. La libération sexuelle que nous vivons à notre époque permet d’assumer complètement son orientation et le mouvement des asexuels commence lui aussi à se faire entendre. On peut facilement comprendre la difficulté à évoluer dans notre société lorsque le sexe n’est pas une priorité car il est évident qu’il est partout et pas seulement sur Internet, la publicité ou même la mode sexualise encore plus notre environnement. On ne parle d’ailleurs pas forcément de choix ici mais plutôt d’une non-envie. L’asexualité s’impose pour certain d’elle-même, on ne veut pas se forcer pour « faire comme tout le monde ».

Il est clair que nous sommes très influencés par le monde qui nous entoure, les rapports sexuels s’imposent eux aussi par cette influence de la masse pourtant certaines personnes ne pensent pas forcément comme tout le monde, c’est là que l’asexualité dicte un autre comportement et aurait tendance à marginaliser ceux pour qui le sexe n’est pas une évidence acquise. Si effectivement nous avons une assez grande ouverture concernant l’homosexualité, cette autre orientation est plus difficile à comprendre pour beaucoup. Un mouvement bien entendu soutenu par les catholiques qui y voient là un bon moyen d’attirer une nouvelle « clientèle », une récupération légèrement malsaine. Toutefois, il est très important de respecter ce choix car vous l’aurez compris qu’il n’est pas toujours simple d’intégrer un groupe sexualisé. La tolérance et la compréhension sont d’ailleurs des belles valeurs qu’il convient d’appliquer dans de nombreux cas. Inutile de forcer la main à quelqu’un qui n’aura de toute façon pas la même manière de fonctionner que vous.

Si le sujet vous intéresse, je vous recommande le site de l’Association pour la Visibilité Asexuelle qui vous aidera à encore mieux comprendre.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here