Au fond des choses : Une étude sur 10000 pornstars et leurs carrières

L’Adult Film Database contient des informations sur environ 125000 films pornographiques et des données démographiques sur plus de 115000 acteurs X et réalisateurs. Parmi toutes cette quantité de données, 10000 profils de pornstars ont été isolés pour découvrir à travers une analyse de leurs caractéristiques et de leurs carrières à quoi ressemblait l’acteur porno moyen, ce qu’ils font dans les films et comment leurs rôles ont évolués ces 10 dernières années.

L’étude en question porte sur un ratio de 30% d’hommes et 70% de femmes et il apparaît que 70,5% d’entre-eux sont caucasiens, 14% noirs, 9,3% latins et 5,2% asiatiques. Les données nous montrent aussi que 39,1% de cet échantillon sont châtain, 32,5% blonds, 22,5% bruns et on note aussi 5,3% de roux. Il est amusant de constater que 24,4% des hommes sont tatoués contre 42% des femmes qui sont aussi celles qui ont le plus de piercings (ailleurs qu’aux oreilles).

Généralement les femmes semblent commencer leurs carrières dans le X un peu plus tôt que les hommes car en moyenne c’est à partir de 22 ans qu’elles tournent leurs premières scènes contre 24 ans pour les hommes.

Morphing - La pornstar moyenne

Il est tout même étonnant de noter que la France est sixième dans le top 10 des pays les plus représentés bien entendu devancé par les Etats-Unis et les pays de l’est. C’est la Californie qui gagne la Palme de la ville qui compte le plus de pornstars, il faut dire que c’est un peu la Silicon Valley du porn.

La durée des carrières a très largement diminué depuis les années 70 où généralement un acteur travaillait dans le milieu pendant une dizaine d’années alors qu’aujourd’hui cette durée a très clairement été divisée par deux. Étonnamment la moyenne des films dans lesquels ils jouent est relativement faible puisqu’on en compte 19 pour les femmes et 16 pour les hommes.

Les pratiques sexuelles ont elles aussi été passées à la moulinette et on constate que 87% des femmes pratiquent le facial, 62% la sodomie, 39% sont adeptes de la double pénétration et 31% avalent. Un chiffre étonnant concernant l’urologie car elles seraient tout de même 11% à s’amuser avec leur urine.

Je vous laisse consulter cette infographie très complète qui date de janvier 2013 qui provient du blog de Jon Millward et est diffusée sous licence Creative Commons.

Deep Inside : Statistiques sur les pornstars

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here