Audio Porn : Ne regardez plus du porno, écoutez-le !

Audio pornDans le porn sur Internet on trouve clairement ce que l’on veut. Toutes les excuses sont bonnes pour le FAP et si nos habitudes de consommation se tournent généralement vers les tubes qui ont fait leur fortune et leur réputation sur le piratage des contenus, des alternatives intéressantes existent et dans des formats parfois étonnants. C’est le cas ici avec l’audio porn qui fera sans doute travailler votre imagination. Si l’industrie ne s’est pas encore trop penchée sur le sujet, des amateurs y vont de leurs blogs et demandent aux Internautes d’y contribuer. L’idée est simple, pendant que vous faites l’amour ou lorsque vous vous masturbez, vous lancez un enregistrement et vous l’envoyez ensuite au webmaster responsable d’un blog d’audio porn et voilà le son de vos orgasmes en ligne. Un concept plutôt sympathique qui vous changera des gonzos crados que l’on trouve partout sur la toile.

En France, c’est probablement « Mes voisins baisent ! » qui a connu le plus de succès avec son petit coté voyeur puisque l’idée est d’enregistrer vos voisins s’ils font trop de bruits pendant leurs ébats. Il en existe d’autres comme « Moaning Men » qui devrait faire plaisir aux dames car ce sont des enregistrement d’hommes que l’on peut y écouter. A découvrir également « Audible Porn » qui propose lui aussi une très grande liste de fichiers qui eux aussi vont vous inviter à la débauche. Enfin « Sounds of Pleasure » qui est orienté communautaire puisque ce sont les Internautes eux-même qui envoient leurs contributions qui sont ensuite publiées sur ce Tumblr. La Bibliothèque d’orgasmes vaut elle aussi le détour. Et pour le plaisir de vos oreilles je vous ai sélectionné un MP3 que vous pouvez écouter ci-dessous. Bon FAP !

A noter également que l’offre Audible d’Amazon propose des livres audio érotiques.

PARTAGER

Acteur du web depuis 1995, j’ai lancé ce site en 2009 et, aujourd’hui encore, je continue à l’alimenter en parlant des choses qui m’intéressent comme la musique, le cinéma, les jeux vidéo et, bien évidemment, le sexe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here