Beautiful Agony : Le vrai visage de la petite mort

Si Feck s’est fait une spécialité de l’orgasme avec I Feel Myself, Beautiful Agony montre le plaisir autrement, se focalisant uniquement sur le visage des personnes qui ont bien voulu se prêter au jeu. La petite mort illustrée, suivez le guide.

O face

Si ma passion pour l’orgasme est sans limite, leur autre projet, Beautiful Agony offre une autre approche de la pornographie. Ici, pas de gros plan sur les parties génitales ou des images complexes, on se concentre sur l’essentiel le visage. Vous ne le savez peut être pas mais la plupart de consommateurs de pornographie passent environ 80% de leur temps à regarder le visage des acteurs à l’écran (faites le test, vous verrez).

Ce concept répond à une vraie demande, notre cerveau a probablement besoin d’une certaine connexion avec notre partenaire et le visage est l’endroit où l’on reçoit tous les signaux. Beautiful Agony c’est un peu de la drogue pour ton inconscient. On montre tout sans rien montrer, c’est beau et magique.

Ce qu’il y a de chouette avec ce site c’est qu’il n’y a pas de barrière de sexes ou de genres. Là aussi, les Internautes sont mis à contribution et peuvent proposer leurs petites vidéos (les sélectionnés sont récompensés à hauteur de 200$ et un mois premium offert).

Si, vous aussi, vouez un culte aux « O Faces », c’est le meilleur endroit sur Internet pour ça. 14 ans de bons et loyaux services dans le porn éthique, ça se respecte.

PARTAGER

Acteur du web depuis 1995, j’ai lancé ce site en 2009 et, aujourd’hui encore, je continue à l’alimenter en parlant des choses qui m’intéressent comme la musique, le cinéma, les jeux vidéo et, bien évidemment, le sexe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here