Black ou White SEO : Choisis ton camp camarade

Aaaah les joies du référencement… Il faut toujours se tenir au courant de ce qui se passe chez Google, tenter de comprendre pourquoi telles ou telles techniques ne fonctionnent pas. Difficile parfois de faire la part des choses surtout lorsque que l’on n’est pas du coté obscure de la force (comprendre “Black Hat”). Déclassements brutaux, black-listages sont autant de phénomènes que l’on est pas toujours en mesure d’expliquer. C’est notamment ce qui est arrivé le 22 octobre dernier pour de nombreux sites qui n’ont pas forcément bien compris ce qui se passait. D’après ce que l’on a pu lire sur la toile, il s’agirait d’un nouveau filtre anti-duplicate content qui serait à l’origine de cette journée noire pour de nombreux webmasters. Certains de mes sites ont eux aussi subit l’effet de cette mis à jour de l’algorithme de Google, une perte sèche d’un tiers du trafic (Je m’en remettrai).

Si je pense avoir à peu près identifié le problème, il subsiste toute fois un réellement souci de communication de la part de Google qui devrait réellement informer les webmasters par exemple via Webmasters Tools même de manière automatisée. Selon moi cela contribuait réellement à améliorer les résultats de recherche car tout le monde n’est pas forcément au fait de toutes les subtilités de la SEO. Un simple message du type “Répétition de mot clé”, “Spam indexing détecté” ou encore “Contenu dupliqué trop important” mettraient la puce à l’oreille des administrateurs de sites qui n’ont pas tous forcément conscience des effets de leurs pratiques.

Ce manque de communication entraîne aussi selon moi un certain “ras-le-bol” de l’hégémonie de Google ce qui pour effet de favoriser le développement des techniques Black Hat car si un site “clean” se fait déclasser, autant y aller comme un goret puisque le résultat sera le même. Lorsqu’un simple MFA est capable de générer plus de revenus qu’un site légitime c’est qu’il y a réellement un problème d’autant plus que cette fameuse mise à jour du 22 octobre dernier a semble-t-il touché des sites tout à fait légitimes.

Ce genre de petites mésaventures qui ont déjà existé dans le passé et montre aussi qu’il ne faut plus tout miser sur son référencement car on ne peut pas faire confiance à Google, aujourd’hui il existe d’autres outils générateurs de trafic comme les réseaux sociaux.

Pour moi les choses sont claires, je continue bien évidemment dans le sens du White Hat sans pour autant ne pas perdre de vue les “autres pratiques” car il arrivera forcément un moment où il n’y aura pas d’autre choix pour tirer son épingle du jeu. A moins, bien entendu que Google clarifie les choses et communique mieux avec les webmasters afin qu’ils comprennent ce qu’il se passe et éventuellement corrige le tire.

Tout le monde voit midi à sa porte, je ne jette la pierre à personne mais il arrive parfois dans la vie tourmentée d’un référenceur on se pose des questions et on se demande si on a fait les bons choix. Pour avoir quelques contacts dans le milieu Black Hat, je suis parfois étonné de voir comment certaines pratiques passent dans les mailles du filet pendant que d’autre misent sur le “content is king”

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here