C’est Ma Cam #2 : Maskarade04, la camgirl débutante

Après la fabuleuse Charlie, c’est au tour de Maskarade04 de répondre à nos questions pour « C’est Ma Cam » (que j’ai un peu abandonné, j’avoue). Les habitués de ce site savent à quel point je peux être fasciné par les petits seins et lorsqu’un bel emballage s’accompagne d’une charmante personnalité, je craque. J’ai rencontré Charlotte sur un Discord (les vrais savent) et en découvrant son Twitter, j’ai tout de suite voulu en savoir plus sur cette fille accessible et élégante. Je suis certain qu’elle va vous faire fondre aussi. Entretien avec une nouvelle venue dans le cam game.

xxx

– Salut Charlotte, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?
Hey coucou Buzz ! Je te remercie de m’accorder ce petit créneau, c’est vraiment cool de ta part, je suis trop contente de me prêter à cet exercice ! Ça fait un petit moment que je me dis que je dois poser sur papier mes premières impressions pour documenter cette expérience. Tu me bouscules un peu, tu as bien raison, faut fonctionner comme ça avec moi, sinon je ne me livre jamais.

Je m’appelle Charlotte aka Maskarade04, petite provinciale de 26 ans, camgirl amatrice depuis maintenant 2 mois, qui ne diffuse que sur Chaturbate pour le moment. J’aime assez le terme de grande débutante ou novice expérimentée, la fille qui a compris les bases du game mais qui doit encore trouver ses marques, son public et faire ses preuves.

Donc si t’aimes mater de la cam, que le teenporn ce n’est pas ton truc, que les filles masquées ne te font pas peur et que tu t’en as rien à foutre de savoir où je vis, d’où je viens et où je vais, alors on va bien s’entendre.

– Tu travailles à temps plein en tant que personnel de santé, ce n’est pas trop dur de concilier ton job et la cam ?
Question compliquée, à bien des égards. Si j’avais un JOKER c’est ici que je le jouerais. Je vais essayer de pas trop rentrer dans les détails, j’ai un devoir de réserve… Bon en fait j’ai plusieurs devoirs si tu vois ce que je veux dire. Mon emploi me prend du temps, avec des horaires par postes, des changements de plannings de dernière minutes, ce n’est pas le meilleur plan pour avoir un planning « régulier » c’est sûr, mais ça me permet aussi de toucher différents publics. J’avoue que parfois finir mon poste à 21h00 et être en ligne à 22H00 / 23H00 c’est un peu de sport, mais en m’organisant un peu j’y arrive (choisir ma tenue avant d’aller bosser, prendre ma photo de Tweeter, préparer ma room physique et virtuelle. Le plus dur c’est de commencer un show à 22H00, le finir à minuit passé (le temps de ranger mon bazar, changer ma housse de couette, ceux qui me connaissent, savent de quoi je parle), pour mettre le réveil à 05h00 du matin, là je ne suis pas très fraîche et pas très jojo à voir…

C’est aussi très paradoxal avec l’univers virtuel des camgirls, au travail j’ai le réel, des gens qui ne choisissent pas d’être là où ils sont, la maladie, la mort, les effets du temps sur le corps. En ligne j’ai des gens qui choisissent d’être là (enfin je crois), j’espère pour eux en bonne santé, de 18 ans (ou moins mais je veux pas le savoir) à 60 ans (ou plus mais ils ne le disent pas), qui ont envie/besoin de se faire/me faire plaisir. J’espère que je leur apporte autant qu’ils me donnent, parce que ça me fait du bien aussi de me vider la tête, avec eux qui se vident aussi la tête (qu’elle est naïve).

– Si tu en avais l’opportunité, tu penses que tu pourrais quitter ton boulot au profit des lives ?
Je n’ai pas assez de recul à cet instant précis et je te mentirais si je te disais que je me suis posée la question. Mais comme tu me la poses, je vais quand même te donner une réponse. On parle bien évidement d’argent ici, très franchement mon salaire est confortable, je n’ai absolument pas besoin de l’activité de camgirl pour « bien vivre ». Ce qui me permet de réinvestir une grande partie de mes gains en matériel/accessoires/lingerie.

Avant que mes revenus de camgirl n’atteignent mon salaire, je pense qu’il va se passer un petit moment (ou pas, dernièrement les choses ont tendance à s’accélérer un peu). Par contre tu mets le doigt sur un point très intéressant avec ta question, c’est qu’effectivement au tarif horaire, mon job est nettement moins intéressant que celui de camgirl. C’est assez terrifiant d’ailleurs.

On peut imaginer un passage à mi-temps, pour augmenter l’activité de camgirl et trouver le point d’équilibre sur la balance. Passage obligé avant une reconversion en camgirl pro. Moi aussi je te pose une question, c’est quoi la durée d’une carrière de camgirl quand tu commences à « 26 ans » ?

Fin des « hypothèses », je reviens sur Terre, j’aime mon métier, c’est un métier que tu ne choisis pas par hasard non plus. Je n’aime pas particulièrement parler de vocation mais c’est tout de même exigeant, les conditions de travail sont assez dures. Si t’as plus la motivation mais que tu continues c’est le burnout. Moi j’en suis loin, je fais ce qu’il faut pour ne pas que ça m’arrive.

– Tu as démarré il n’y a pas très longtemps, le fait de porter un masque c’est de la pudeur ou la peur d’être reconnue ?
Je ne sais pas si t’as entendu ou lu mon histoire quelque part mais mon compte Chaturbate et mon compte Twitter ont en fait plus de 3 ans d’existence. J’ai tout créé en janvier 2014, pleine de motivation, d’étoiles dans les yeux et d’ambition. J’achète une C920, mon masque actuel, ma connexion à l’époque est correcte, mon ordinateur également, ma bio est rédigée. Mon compte validé par Chaturbate, j’ai la fameuse étiquette [NEW] qui s’affiche pour une semaine. Le compte à rebours est lancé…

Et paf ! Une angoisse subite au moment de me lancer, des tonnes de questions qui m’envahissent, la panique qui prend le dessus, je me demande si j’ai bien mesuré les risques… je freeze… La moitié camgirl de ma personne hiberne pendant 3 ans parce que l’autre moitié à les fouettes mais je continue de me documenter, de « consommer » de la cam et un peu de porn. Je ne suis vraiment pas une grande consommatrice de porno ou alors je n’ai pas encore trouvé mon Graal. S’il n’y a pas d’anal, j’annonce, c’est mort je zappe. Bref je m’égare, Je vais paraitre très paradoxale mais j’assume le masque, puisque c’est la base de mon pseudo (Maskarade04), j’assume donc de ne pas assumer mon activité. Ah ! Ah !

Le choix du pseudo… C’est d’ailleurs une question super inintéressante ! Le mien est très ambigu, ce qui m’a d’ailleurs valu des retours de certains de mes tippers qui se sont demandé si je n’étais pas juste là pour me « foutre de leur gueule et me barrer avec la caisse ». Moi je n’ai jamais vu une arnaque se vendre en tant que telle, c’est peut-être un filon à exploiter. J’ai envie de jouer la carte du masque à fond. Il fait partie de ma double vie, comme ceux des super héros. Ils sont badass et veulent pas qu’on sache qui ils sont. Mouahaha ! Je sais… je ne suis pas super badass non plus, ça va…

– Qu’est-ce qui t’as donné envie de te lancer dans la cam ? Comment s’est passé ta première fois ?
C’est marrant ça, ce n’est pourtant pas si loin mais tellement flou dans mes souvenirs… L’envie, comme je l’ai dit plus haut, elle remonte à loin. Je ne me souviens même plus comment j’ai atterri sur Chaturbate la première fois… Je pense me souvenir avoir été fascinée par le concept de la « gratuité » à l’époque. Gratuité toute relative hein, mais quand même. Pouvoir mater à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit des gens aux quatre coins du monde. Aujourd’hui je suis passée de l’autre côté. Certainement pour voir si j’en suis capable, comme ces filles qui débordent de confiance en elles et voir comment moi je m’en sors. Je ne suis pas compétitrice et j’évite de regarder comment les autres s’en sortent, il y a bien trop de variables qui rentrent en jeu. C’est une des choses les plus dures à accepter pour moi, l’absence de comparaison réaliste et objective. Je suis plutôt satisfaite de ce que je propose, mais je ne sais pas si je dois me satisfaire des retours que j’en ai.

Ma première fois… Ben c’est une première fois quoi, pas la version douloureuse mais la version maladroite/découverte. Je crois que j’ai fait 31 tokens en un peu plus d’une heure devant peut être 10/15 personnes. Je tiens à rappeler que selon le modèle de Chaturbate, je n’avais plus le droit à cette fameuse étiquette [NEW] que j’ai eu il y a 3 ans et demi à la validation du compte, et qui ne m’a jamais servi. C’est certainement une des erreurs que j’ai commise. J’aurai peut-être dû recréer un compte et bénéficier de ce petit coup de pouce. Enfin, ça ne m’a pas pour autant arrêté puis que je suis toujours là aujourd’hui. J’ai juste pas pris le raccourci…

– J’imagine que l’on se pose quelques questions lorsque l’on décide d’exercer ce genre d’activité, c’est encore « compliqué » ?
Il m’a fallu 10 minutes pour comprendre là où tu voulais en venir. Je suis une fille/femme compliquée effectivement. Ça reste tellement flou comme activité, tu t’en fais une vague idée, t’imagines le truc, tu fantasmes peut être un peu. Après tu te dis que tu vas peut-être faire un flop monstrueux que ton estime et ton ego vont y rester. Si t’as de la chance t’as une camgirl dans ton entourage et tu lui poses les questions auxquelles Google peut pas répondre et il y en a un paquet, pas de bol pour moi, je n’en connais pas… Donc j’ai dû me débrouiller comme une grande (NDLR : On essaie d’écrire sur le sujet parfois, ici ou ).

C’est le truc le plus dingue que j’ai fait de ma vie, je ne sais pas ce qui viendra après mais comme je te l’ai dit, je suis assise dans le wagon de tête d’une putain de montagne russe émotionnelle. Un jour je suis au taquet, je lance ma room, je suis à fond et la courbe des tips ben, c’est l’électrocardiogramme plat… Celui qui ne sent pas bon et qui annonce la fin. Le jour d’après t’y vas en reculant, tu te dis, après celui-là j’arrête et BAM ! Le soir, ils sont tous là à t’attendre comme une connasse sur le tapis rouge à Cannes. Un parterre de paparazzis qui te bombardent de flashs. En deux/deux ils valident tous les goals, toi même tu ne suis plus, tu sais plus où tu en es, les tokens pleuvent, tu finis ton show, tu dis au revoir et là tu regardes le total et tu te dis : « Euh je n’étais pas prête ? WTF 6XXX tokens en 2 heures ». [Sleep/Stream/Repeat]

J’envie énormément celles qui le font à visage découvert. Bravo les filles, c’est vous les boss. Désolée mais moi je ne peux pas, j’ai des gens à protéger, une vie à coté et un tas de secrets.

Tu as de très beaux visuels (logo, interface Chaturbate), c’est important pour toi de soigner ta « marque » ?
Je n’ai pas envie de trop polémiquer là-dessus, (La fille qui sent les dramas et le trashtalk venir) mais je pense quand même que trop de filles n’en ont soit pas grand-chose à faire, soit ne savent pas faire ou pensent que ça n’ajoute pas à la « production value ». Me concernant quelqu’un m’a dit un jour, ne présente jamais quelque chose dont tu n’es pas fière. Je n’ai pas envie que lorsque les gens rentrent dans ma room, ils se disent, « ouais, elle est jolie, mais bon il y en a plein comme elle ». Moi ce que je veux c’est qu’ils voient des trucs qu’ils n’ont pas l’habitude de voir (en tout cas pour l’instant). Pour moi la reine dans le domaine c’est et ça restera @Newchloe18, Chloe elle est tellement en avance, selon moi elle représente le standard que toutes les filles devraient aspirer à atteindre en terme de qualité technique. Encore une fois, ça prend du temps, ça coûte de l’argent et le retour sur investissement n’est jamais garanti. Me concernant, j’ai d’ailleurs eu l’aide de mon acolyte dans le crime @Capitainemousse aka Mewsse (NDLR : on vous en parlera bientôt); développeur de génie. Sans lui l’expérience à l’écran côté spectateur serait un peu plus fade. Il y a tellement de gens qui bossent dans l’ombre des camgirls et à qui on ne rend pas assez hommage… A tous ceux-là merci !

Ne présente jamais quelque chose dont tu n’es pas fière.

L’ajout d’OBS (NDLR : Un logiciel de streaming) à Chaturbate a également grandement contribué à m’aider à me lancer, j’ai tout de suite contacté le support de Chaturbate pour rentrer dans la beta. Savoir que je plongeais dans le bassin des requins sans cage mais avec mon couteau suisse a rendu la chose tellement plus facile.

xxx

– La qualité d’image de tes shows est vraiment top également, le rendu pour le spectateur, c’est quelque chose qui compte pour toi ?
C’est le prolongement de la question précédente. Je pense être plutôt exigeante avec moi-même, avec les autres aussi peut être. Quand il m’arrive d’aller mater de la cam et que je tombe sur un truc tout pixelisé, avec un son digne du pire des screeners filmés avec un vieux Nokia dans le cinéma itinérant du canton… Ben j’ai envie de pleurer. Encore une fois, si elles n’y changent rien, c’est qu’elles se satisfont de ce qu’elles arrivent à gagner ou qu’elles n’ont pas les moyens de changer mais je ne comprends pas le faible niveau d’exigence de certains tippers…

J’ai vu sur YouTube un tuto qui traitait de l’importance de la qualité du son par rapport à la qualité de l’image, le mec expliquait que toutes les statistiques montrent que les gens sont plus susceptibles de regarder une vidéo de qualité moyenne avec un bon son, plutôt qu’une bonne qualité d’image avec un son catastrophique. Parce que le son ça donne du sens, ça donne vie à une scène et que les yeux sont moins sensibles à la qualité que les oreilles. C’est un peu moins vrai dans le contenu adulte où le support visuel est indispensable, alors que le son, certaines personnes peuvent sans passer.

Aujourd’hui la qualité de l’image dépend moins du matériel, enfin je vais reformuler le fond de ma pensée, « la HD c’est facile d’accès », une C920 (ce que j’utilise toujours) et une bonne connexion (VDSL pour moi) et hop t’as un stream correct. Avec le bémol du plugin flash de Chaturbate qui est catastrophique. Les filles faut passer à OBS, ça change tout, c’est gratuit et pas si compliqué que ça. Alors que le son… Ça dépend tellement du micro/pré-ampli. J’ai deux micros, un shotgun et un cardioïde tous les deux en XLR avec un ampli USB (au passage, la combo est moins chère qu’un Blue Yeti hein !), je sais que si un jour ils ne marchent pas pour une raison X ou Y je préfère ne pas diffuser ma voix ou pas diffuser du tout plutôt que d’utiliser le micro intégré de la cam…

– Tu as déjà une belle petite communauté qui te suit sur Twitter, comment se passe ta relation avec les Internautes ?
Le Twitter game c’est tellement dur… Je ne pensais pas, dans mon cas mes followers sont encore super volatils. Mon compte étant public, ils ne sont même pas obligés de me suivre pour voir mon contenu, tout l’inverse d’Instagram. Mon IG marche plutôt pas mal, j’arrive à reposter énormément de mes photos Twitter sans avoir besoin de retouches pour contourner la censure, ça me fait gagner beaucoup de temps. J’aime bien ne pas trop en montrer sur les réseaux, je fais très peu de nudité en dehors des diffusions, je n’adhère pas forcément aux filles qui montrent beaucoup sur les réseaux et se rhabillent devant la cam. Je préfère teaser soft sur les réseaux et me déshabiller plus vite sur Chaturbate.

J’avoue être une noob totale en matière de réseaux/médias sociaux. La vraie moi n’existe d’ailleurs nulle part, pas la peine de chercher. Si tu crois que je ressemble à ta pote du lycée, de la fac ou du taff que tu vas vérifier sur une photo quelque part sur le net, ben t’as tout faux, il n’y a pas de photo de moi sur internet. Je suis une « fast learneuse » alors je rattrape mon retard en essayant d’être active et d’augmenter ma portée.

Concernant les interactions, c’est plutôt à sens unique. J’ai une base francophone régulière mais j’aimerai bien toucher plus de monde à l’international. C’est super dur de gérer les deux langues, les tweets en 280 caractères me permettront peut-être de doubler/traduire le message et ça c’est cool. J’espère aussi qu’ils ne vont pas durcir encore les conditions d’utilisations ou me faire shadowban… Bon je ne vais pas me plaindre, ne pas avoir trop de commentaires ça m’évite aussi de devoir répondre à trop de mention. Je n’arrive déjà pas à faire tout ce que je veux, par faute de temps, si en plus je me rajoute du travail, je vais finir coulée.

L’outil que finalement j’apprécie le plus pour la communauté c’est Snapchat, tu choisis avec qui tu communiques et tu papotes/racontes/montres ce que tu veux avec tes « VIP ». J’en avais un peu peur au début, mais au final je trouve vraiment ça cool comme appli.

– En matière de musique, cinéma ou littérature, quels sont tes goûts ? Des choses à recommander à nos lecteurs ?
Je ne sais même pas si j’ai le droit de le dire mais bon, la musique pendant mes shows, c’est la musique que j’écoute tous les jours, principalement de l’electro, en ce moment je suis à fond sur le Label Anjunadeep/Anjunabeats, j’aime aussi beaucoup YOTO, Fakear, Deadmau5, Royksopp. Quand je suis dans une phase un peu plus rock, j’écoute, Chevelle, Deftones, Oasis et même Korn.

Le cinéma je n’y vais plus beaucoup, je trouve ça terriblement cher, t’es mal assise, t’as un con avec des jambes immenses qui tape dans le dossier de ton siège, tu peux pas aller faire pipi quand t’en as envie… Faut faire la queue… Le dernier film qui m’a fait rire : « Baywatch : Alerte à Malibu », heureusement que je n’ai pas payé une place de ciné pour le voir. Le dernier film qui m’a ému : ben je ne m’en souviens pas… J’aime les films qui parlent de survie et de traque/prédation, « Seul au monde », « La route », « 127 heures », « Predator ». J’adore les séries, je suis plus série que film, je trouve les séries anglaises particulièrement savoureuses par rapport aux séries US et j’aime évidement les séries médicales… Déformation professionnelle, « Grey’s Anatomy », « Dr House », « The good doctor », « Trust Me ».

La littérature, c’est comme le reste, j’ai plus le temps, c’est peut-être une excuse mais faut bien hiérarchiser ses priorités. Quand je lis, c’est du thriller ou du polar, le dernier à m’avoir marqué, c’est « Puzzle » de Franck Thilliez. Je ne suis pas spécialement originale, le mainstream me convient tout à fait.

– Tu as d’autres projets peut être ? Quelque chose à rajouter ?
Je viens de créer un profil sur PornHub : Maskarade (sans le 04) peut être que des choses vont apparaître dessus dans les jours/semaines qui viennent, qui sait ? Moi je dis ça je ne dis rien.

La vidéo c’est quelque chose que j’ai envie de tester, les shows ça prend beaucoup de temps et ce sont des performances plutôt éphémères. J’enregistre les miens mais les passer en replay c’est assez spécial. Je ne joue pas quand je suis devant ma cam. Je suis curieuse de voir si j’arrive à jouer une « scène » pour en faire une vidéo. Je suis en pleine réflexion, j’ai déjà fait des tests de prise de vue, de scénario, mais je n’ai pas encore mon sujet… Promis si je boucle une vidéo, tu seras le preums à savoir !

Bisous Buzz ! « Dealer d’orgasmes » !

– On a très hâte de voir ça ! A bientôt !

xxx

PARTAGER

Acteur du web depuis 1995, j’ai lancé ce site en 2009 et, aujourd’hui encore, je continue à l’alimenter en parlant des choses qui m’intéressent comme la musique, le cinéma, les jeux vidéo et, bien évidemment, le sexe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here