Chantier Interdit Au Public : le meilleur film porno français de tous les temps

Chantier Interdit Au PublicQuand on parle de porno en France, on pense bien évidemment à Marc Dorcel mais c’est aussi sans compter sur l’entreprise Colmax qui dans les années 90 a proposé pas mal de petits bijoux de la pornographie. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’une de ces petites perles qui a probablement marqué les esprits de ceux qui l’avaient vu à l’époque. Attention, je vous parle d’un vrai chef d’oeuvre, réalisé par le regretté John Love aka Alain Payet dont la filmographie s’étend des années 70 jusqu’à 2007, l’année de son décès. Le bonhomme aura tout de même consacré toute sa vie à la réalisation de films porno et sera d’ailleurs bien récompensé par deux Hot D’or, un Venus Award et ainsi que deux prix au Festival international de cinéma érotique de Barcelone. Autant vous dire que le monsieur connaissait bien son sujet. Chantier Interdit Au Public fait partie de ces films pour lesquels on a forcément un véritable attachement, d’autant plus que c’est l’un des tout premier film pour adulte que j’ai pu voir en entier.

Il faut se remettre dans le contexte, en 1996 la location de VHS/DVD ça marchait fort, Internet n’était pas encore le gigantesque réseau tentaculaire que l’on connait aujourd’hui. On choisissait ses films grâce à leurs jackets. On ne va pas se mentir, un porno qui se passe sur un chantier de construction avait tout pour plaire à ce moment là, et cette VHS se démarquait vraiment des autres sur les étalages des vidéoclubs (les vrais savent). C’est en fouinant sur le site de Colmax que je suis tombé sur ce fabuleux chef d’oeuvre. Malgré ses 20 ans, ce long métrage est toujours aussi improbable.

On se remémore, non sans émotion, la fameuse scène où une jeune femme a les pieds et les mains dans le ciment, la pauvre ne pouvant plus se débattre ou encore cette incroyable scène ou c’est carrément un engin de chantier qui servira de godemichet géant. Ouais, parce que Chantier Interdit Au Public ne fait pas dans la dentelle et propose des scènes vraiment hardcore comme on en voit plus de nos jours.

Lana Woods, Coralie, Maria de Sanchez, Sonja, Katerina, Jacqueline Wild, Roberto Malone, Alain L’yle, Piotr Stanislas, David Perry, Yves Le Prince et Olivier Sanchez sont à l’affiche. Un casting de rêve pour les amateurs de pornographie des 90’s.

John Love signe ici un monument du porno français et il serait réellement dommage de passer à coté de ce qui est, pour moi, le film X le plus incontournable des années 90. Même si j’ai un affecte un peu particulier pour celui-là, je vous encourage à regarder les autres productions de ce réalisateur qui ne manquait pas d’imagination.

PARTAGER

Acteur du web depuis 1995, j’ai lancé ce site en 2009 et, aujourd’hui encore, je continue à l’alimenter en parlant des choses qui m’intéressent comme la musique, le cinéma, les jeux vidéo et, bien évidemment, le sexe.

2 Commentaires

  1. Est-ce que le terme « le meilleur film porno français de tous les temps » n’est pas un poil exagéré ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here