Comment installer WordPress en local grâce à WampServer ?

Lorsque l’on développe pour le web, passer par un FTP pour modifier ses fichiers et consulter le résultat sur son serveur n’est pas toujours ce qu’il y a de plus pratique notamment lorsque l’on veut peaufiner son thème ou tester des plugins. En installant un petit serveur local, on évite ainsi quelques désagréments à d’éventuels visiteurs qui pourraient tomber sur une page en travaux ou sur des erreurs de code. Si la manœuvre peut paraître complexe, elle ne l’est pas réellement. Il suffit de s’intéresser un minimum au sujet et vous devriez y arriver d’autant plus qu’il y a beaucoup de support sur la toile pour WampServer qui de toute façon fonctionne très bien dans la grande majorité des cas. Pas de panique donc !

Pour commencer, allez récupérer ce dont nous avons besoin :
Le logiciel WampServer
La dernière version de WordPress

Note : Il est possible que votre pare-feu demande des autorisations (ce qui est normal) ou bloque le logiciel, je vous invite donc à bien le configurer. Skype fait aussi des interférences sur le port 80, veillez à lancer le serveur AVANT Skype si vous souhaitez l’utiliser.

Tout d’abord installez WampServer, logiquement en laissant les paramètres par défaut ça devrait fonctionner mais si vous êtes un utilisateur avancé, je vous laisse libre de modifier les options. Une fois lancé, le logiciel s’installe dans le SysTray (à coté de l’horloge Windows, en bas à droite). En fonctionnement normal, l’icone doit être verte (en rouge lorsque les services sont éteints). Effectuez un clic droit et changez la langue si l’interface est en anglais. Ensuite, le clic gauche propose l’ensemble des fonctionnalités du serveur. La première chose que l’on va faire, c’est activer la réécriture d’URL, pour ce faire, rendez-vous dans Apache > Modules Apache et trouvez rewrite_module (cliquez dessus). Voilà, votre environnement est prêt !

Pour fonctionner, WordPress a besoin d’une base de donnée que l’on va créer grâce à phpMyAdmin que vous trouverez toujours dans le menu de WampServer. Pour vous y connecter, utilisez le nom d’utilisateur root, par défaut il n’y a pas de mot de passe (Pas très utile en local). Ensuite, nous allons créer notre base de données. Cliquez sur « Base de données » en haut et un petit formulaire avec le titre « Créer une base de données » devrait s’afficher. Pour notre exemple, on va mettre wordpress puis appuyez sur « Créer ». Logiquement, une nouvelle base devrait s’afficher dans le menu de gauche. C’est bon ? Continuons alors !

Dans le menu de WampServer, cliquez sur « Répertoire www », c’est le dossier où vont se trouver vos pages web. Par défaut, on y trouve un index.php.Dézippez l’archive de WordPress, si possible dans un sous dossier « wordpress » (./www/wordpress). Et voilà !

Il faut maintenant se rendre sur localhost où vous trouverez la page d’accueil de votre serveur local. Vous devriez retrouver votre dossier wordpress sous « Vos Projets ». Cliquez dessus afin de lancer l’installation de WordPress et laissez-vous guider !

WordPress va alors vous demander quelques informations :
– Nom de la base de données : wordpress
– Identifiant : root
– Mot de passe : (Laissez vide)
– Adresse de la base de données : localhost
– Préfixe des tables : wp_

Si tout s’est bien déroulé, Vous devrez définir le nom de votre blog ainsi que créer votre utilisateur admin. Et voilà, votre blog WordPress est maintenant installé en local et vous pouvez l’utiliser normalement.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here