De plus en plus de vierges au Japon

1
318

A de nombreuses reprises, la presse s’est souvent fait écho de la sexualité en berne des japonais. S’il n’y avait jamais réellement eu de recherches sur la question, c’est désormais chose faite grâce aux chercheurs de l’Université de Tokyo qui analysé de nombreux sujets dans le détail durant ces 30 dernières années. Le taux de virginité a augmenté de l’ordre de 5% pour l’ensemble de la population en l’espace de 24 ans.

Le japon de nuit

10% de la population âgée de plus de 30 ans n’a jamais eu de rapport sexuel (avec pénétration). Un chiffre entre 1 et 5% dans le reste du monde. Plus généralement, les personnes âgées entre 18 et 35 ans, au japon, sont 44% pour les femmes et 42% pour les hommes à être encore vierges. Un enjeu de société puisque le taux de fécondité est en décroissance.

Le phénomène semble être beaucoup plus présent dans les campagnes où il est probablement plus difficile de trouver des partenaires mais même en ville, ces statistiques inquiètent les autorités. Bien que l’on pourrait se dire que la dénatalité est bénéfique pour l’environnement. A un moment où l’humanité consomme deux fois trop de ressources sur la planète, c’est une question sur laquelle il serait temps de se pencher.

Chose amusante, il y a quelques années, Ken Shimizu expliquait que ce pays avait beaucoup de mal à trouver des acteurs porno. Si ce n’est pas la solution, on s’étonne de voir que le Japon est capable de produire les vidéos le plus dingues du monde alors que culturellement, la sexualité ne semble pas être trop au cœur des préoccupations. Un pays qui, de toute façon, n’est pas à une contradiction prête.

Il reste toutefois important de rappeler que la virginité n’est pas un “problème” en soi. Il n’y a pas de règles et que ça n’est pas une course. Chacun fait les choses à son rythme et il ne sert à rien de se forcer “pour faire comme tout le monde”.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

1 COMMENTAIRE

  1. Juste, merci pour le dernier paragraphe. En tant qu’asexuel vierge approchant de la trentaine (lentement, mais tout de même), j’apprécie vraiment de voir des gens qui sont capables de traiter de ce genre de sujets sans donner l’impression de donner dans la discussion de vestiaires à la virilité mal placée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here