Des études sur le sexe à l’horizon 2020-2030

Il y a déjà 2 ans, on évoquait la baisse des rapports sexuels chez les jeunes, une tendance qui semble se confirmer dans une récente étude du chercheur anglais David Spiegelhalter. Aussi, les robots sexuels sont plus que jamais d’actualité.

Cyborg sexuel

Les statistiques ont été récoltées sur des personnes âgées de 16 à 64 ans dans l’optique de mesurer la fréquences des rapports par mois. Il en résulte qu’en moyenne, en 1990, on faisait l’amour 5 fois par mois. Au début des années 2000, ce chiffre était passé à 4. Plus récemment, en 2010, cette moyenne atteignait 3. Le chercheur semble indiquer que d’ici 2030, nous ne devrions plus avoir de rapports sexuels du tout.

Selon lui, ce serait peut être notre hyper-connectivité qui expliquerait le phénomène. Entre réseaux sociaux et séries en streaming, on aurait de moins en moins de temps pour faire l’amour. Alors que les mauvaises langues pensaient que l’accès généralisé à la pornographie aurait fait de nous des obsédés, dans la pratique, il semblerait que ce soit tout l’inverse.

Une autre étude, finlandaise cette fois, menée par les scientifiques de l’université d’Helsinki sur 432 participants s’est intéressée à nos valeurs morales sur les questions des robots sexuels à travers plusieurs récits. L’idée était de recueillir les ressentis des hommes et des femmes sur ces petites histoires.

Il en ressort que ce sont les hommes mariés qui seraient le plus tentés par les robots sexuels, derrière les hommes célibataires. De leur côté, les femmes ont semblé moins attirées par ces machines. C’est en 2020 que cette étude sera totalement dévoilée au Congrès international sur l’amour et les rapports sexuels avec des robots qui se déroulera à Las Vegas. Un sujet qui intéresse puisque des chercheurs canadiens se pencheraient également sur la question.

Si ces études sont menées sur de tout petits échantillons de personnes, la tendance semble toutefois se confirmer, on fera de moins en moins l’amour dans les années à venir. Les avancées en terme de robotique commencent à confronter l’humanité face à des choix éthiques et moraux. On vit une époque assez folle, Isaac Asimov se frotte déjà les mains.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here