Dōjin Work : Se faire une place dans le milieu très fermé du hentai amateur

Dōjin Work n’est pas un animé tout à fait récent puisqu’il a été diffusé pour la première fois en juillet 2007. L’histoire raconte les aventures de la jeune Najimi Osana qui tente de se faire une place au soleil dans le Dōjin (manga amateur). Motivée par son amie Tsuyuri, elle va se lancer tête baissée dans le milieu sans vraiment savoir comment tout cela fonctionne. Elle aime dessiner mais ça ne fera pas tout et elle devra passer par quelques épreuves avant de réaliser quelques ventes de son manga. Le hentai étant un genre très populaire au Japon, elle va s’y essayer non sans mal mais cette création lui permettra de faire de nouvelles rencontres et notamment Justice qui est un dessinateur qui vend ses mangas par centaine de milliers à chaque publication. Ambiance.

L’animé fait seulement 12 épisodes et s’il ne brille pas forcément pour son animation exceptionnelle, il y a une certaine direction artistique assez convaincante et originale. Clairement orienté pour un public de jeunes adultes, ce Seinen se laisse regarder et l’histoire donne envie de continuer. Comme d’habitude, il vous faudra ruser pour pouvoir vous le procurer, toutefois vous pouvez trouver quelques mangas sur Amazon mais hélas pas de trace de la série animée. Il existe bien un coffret 3 DVD en japonnais et sous-titré en anglais sur la version US d’Amazon mais je ne doute pas que si vous êtes intéressés vous trouverez bien un petit lien sur la toile…

Dōjin Work

Une série très courte qui se regarde très facilement, qui n’a pas forcément un message très profond mais qui est suffisamment drôle pour que l’on s’y attarde le temps d’une petite douzaine d’épisodes.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop ou nous offrir un petit cadeau. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here