Editroll #13 – Août 2018 – Sexisme ordinaire en festival

Il y a tout juste un an, je vous parlais du Motocultor Festival, un rendez-vous annuel que je manque assez rarement. Trois jours de bonheur où se mêlent camaraderie, musique et déconnades. Ce genre d’événement, c’est le moment où on lâche prise et où se sent assez libre. Mais voilà… La liberté commence là où s’arrête celle des autres.

Motocultor Festival 2017

Si, dans l’ensemble, les gros festivals se passent plutôt bien et qu’il y a rarement à déplorer de gros incidents, le Hellfest ou Les Vieilles Charrues sont des lieux où on fait la fête et où, parfois, on boit un peu trop. L’ambiance bon enfant laisse, de temps en temps, place à des comportements assez limites envers les femmes. Ceux qui pratiquent ce genre d’événements depuis longtemps savent de quoi je parle. L’été est une saison où les tenues sont légères, les remarques et les regards de certains hommes peuvent être assez lourds pour une femme.

Sifflements, attouchements déplacés et remarques beaufs sont des choses qui existent dans ces lieux où l’on vient pour se détendre. Généralement, ça se termine par un « désolé c’était pour déconner », la vérité, lorsque l’on est une femme, c’est assez pesant.

Typiquement le truc qui me gonfle, ce sont ces mecs qui profite qu’une fille slam (photo ci-dessus) pour lui mettre une main au cul. C’est rigolo, ça fait marrer les copains mais non, définitivement, ça n’est pas une chose à faire. Les femmes ont aussi le droit de s’amuser comme vous sans avoir à supporter ce genre de comportements. Il arrive aussi que certains profitent de la foule pour se frotter et se coller aux filles, si ça n’est pas consenti, ça n’est pas bien, c’est aussi simple que ça.

Evidemment, les festivalières sont belles, on aime à les regarder mais il n’est pas toujours nécessaire de les mater comme des gros porcs pendant de longues minutes. Votre petite blague un peu lourde sur sa tenue sexy n’est pas très méchante mais imaginez maintenant qu’une bonne cinquantaine d’autres relous dans votre genre ont fait la même, ça n’est agréable pour personne.

Les festivals sont l’un des derniers lieux de convivialité où l’on fait plein de belles rencontres et où l’on découvre de nombreuses choses culturelles. Ne gâchez pas la fête en étant un con, respectez les femmes, elles sont venu là pour la même raison que vous.

La société est suffisamment oppressante pour elles, leur foutre la paix le temps d’un week-end, ça serait déjà un bon début. Profitez, amusez-vous, déconnez tant que vous voulez mais par pitié, arrêtez d’être ce mec relou de festival.

Sources :

Photographie

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos tshirts sur notre boutique. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Tu veux que l'on parle de toi ou que l'on apporte une modification à un article ? Tu peux nous contacter. Merci !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here