Editroll #21 – Avril 2019 – Le syndrome de la page blanche

0
80

En 10 ans, j’ai eu le temps de traiter de nombreux sujets sur ce site. Il faut dire que la sexualité et la culture porn sont des thématiques sur lesquelles il y a toujours beaucoup à dire. Pourtant, il arrive parfois où l’inspiration n’est pas franchement là, des petits coups de mou qu’il faut parfois surmonter.

Page blanche

Tout au long de l’histoire de ce site, il y a eu des périodes très dynamiques où les contenus arrivaient en masse et d’autres moments, plus calmes mais qui permettent aussi de prendre le temps de la réflexion. Si cet édito arrive très en retard, c’est pour cette raison. Il est intéressant de savoir faire une pause, déjà pour éviter le burnout mais aussi pour réfléchir et d’avoir le recul nécessaire. Aujourd’hui BuzzPorn! est, selon moi, un magazine assez sympa. En tout cas, je me suis toujours efforcé de donner le meilleur de moi-même.

Le mois dernier, j’évoquais l’ouverture à d’autres rédacteurs, il me semble que le travail en équipe est surement le meilleur moyen de maintenir un flux constant d’informations. Le problème récurent, c’est toujours l’argent. Si j’ai bien pensé à du financement participatif, j’estime que ma communauté n’est pas encore assez mure pour ça. Bien que j’ai toujours fait au mieux, j’estime également que le contenu n’a pas encore atteint le niveau de qualité que je me suis fixé.

Le récent crowdfunding du Tag Parfait et le succès qu’il a rencontré me laisse penser qu’il y a une véritable envie de la part des lecteurs d’avoir des médias capables de traiter de pornographie en toute liberté. On ne va pas se mentir, la publicité ne permettra probablement jamais de maintenir les comptes à l’équilibre. Bien que j’y suis, modestement, arrivé avec ce site, ce n’est pas une solution pérenne. Je ne vous cacherais pas que l’idée d’avoir des bannières partout sur le site n’est pas franchement une chose que je trouve très sexy.

Ces dernières semaines, j’ai pris le temps de la réflexion et le fait est que les dons/abonnements sont le seul modèle viable. Malheureusement, comme je l’évoquais plus haut, je ne pense pas que BuzzPorn! ait encore acquis une sérieuse réputation et la communauté est encore trop fragile pour pouvoir s’engager dans un tel business model.

Pour moi, tant qu’il n’y aura pas différents points vue sur la pornographie et le sexe dans les articles publiés ici, le site ne mérite pas que l’on paie pour ça. Je suis peut être exigeant mais je me mets à la place d’un lecteur qui est en droit d’attendre le meilleur lorsqu’il contribue financièrement à un média. Définitivement, l’ouverture à d’autres rédacteurs me semble être le meilleur levier pour atteindre mes objectifs de qualité mais aussi de diversité.

Pour moi, c’est un véritable tournant. J’ai toujours travaillé seul et si cela permet d’être assez libre, dans la pratique cela limite beaucoup le partage d’idées et de points de vue. Je ne doute pas que vous êtes nombreux à apprécier ce que je peux écrire mais je crois qu’il est important de s’ouvrir beaucoup plus.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here