Editroll #22 – Mai 2019 – #SexStrike : La grève du sexe

0
147

Vous connaissez forcément Alyssa Milano, découverte dans la série “Madame est servie”, aux côtés de Tony Danza ou encore dans la formidable série “Charmed” où elle incarnait Phoebe Halliwell. Aujourd’hui, elle prend la parole au sujet du mouvement #SexStrike.

Alyssa Milano

La méthode n’est pas nouvelle puisqu’en 2011, la militante Leymah Gbowee avait réussi a mettre fin à une quinzaine d’années de guerre civile au Liberia en appelant ses compatriotes à se refuser à leurs maris. Elle recevra d’ailleurs le prix Nobel de la paix pour cet exploit.

C’est en Colombie, aux Philippines et également au Kenya que les femmes ont utilisé cette technique pour encourager les hommes à s’inscrire sur les listes électorales. Un moyen de pression qui semble fonctionner et même s’il fait débat, c’est au tour d’Alyssa Milano de lancer ce nouveau mouvement #SexStrike.

L’idée étant de défendre le droit à l’IVG suite à la décision de l’Etat de Géorgie de purement et simplement l’interdire. Un retour en arrière intolérable et utiliser le sexe comme arme de défense a le mérite de faire parler du sujet mais pourrait aussi porter ses fruits comme cela déjà été par le passé. La plupart des décideurs étant des hommes, on se dit que ce mouvement pourrait bien faire bouger les lignes. C’est tout du moins ce que l’on espère.

En France, c’est Simone Veil qui sera à l’origine d’un texte de loi autorisant l’IVG pour toutes les femmes. Une loi qui finira par porter son nom tant il avait fait débat à l’époque. En 2014 et avec le soutien de Najat Vallaud-Belkacem, la mention qui expliquait que la femme devait être en « situation de détresse » fût supprimé de la loi. Le droit à l’IVG peut désormais se faire sans justification.

Il aura fallu beaucoup de temps pour que ce droit soit acquis et il est, encore aujourd’hui, toujours décrié par certaines minorités capables de fortes pressions auprès des pouvoirs politiques. C’est pour cette raison qu’il est important de toujours défendre ce droit même s’il semble acquis.

Egalement à l’origine du mouvement #MeToo, Alyssa Milano est devenue avec le temps une sorte de porte étendard du droit des femmes et c’est une bonne chose que des personnalités populaire prennent la parole pour mettre en avant ces sujets importants pour l’avenir de la société.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here