Editroll #4 – Octobre 2017 – La mort de Hugh Hefner ou la fin d’un empire

C’est le 27 septembre dernier que nous avons appris la disparition de l’icone de la pornographie : Hugh Hefner. A l’origine du cultissime magazine Playboy, le multimillionnaire avait su arriver sur un marché naissant en 1953.

Hugh Hefner

Que l’on aime ou pas la pornographie, la marque Playboy est désormais connue mondialement notamment grâce à de très nombreux produits dérivés qui arborent le célèbre lapin. L’homme a toujours été du côté des défenseurs de la liberté à une époque où la nudité était « choquante ». Il sera même arrêté en 1963 pour « vente de littérature obscène ». Quand on voit, plus de cinquante ans après, Facebook surréagir à la vue du moindre téton de femme, on se dit que le combat n’est pas encore tout à fait terminé…

Depuis les années folles de l’industrie du X, la roue a tourné et on apprenait il y a deux ans que le magazine qui a marqué plusieurs générations allait cesser de publier du nu dans l’idée de partir à la conquête des réseaux sociaux sur le web. Un délire contraire aux idées de Hugh Hefner qui, tout au long de sa vie, a dû batailler ferme pour pouvoir faire exister son média.

C’est la pulpeuse Pamela Anderson qui sera alors la dernière à poser nue dans le magazine, il faut dire que la sirène d’Alerte à Malibu a de très nombreuses fois répondu présente pour s’afficher dans la page centrale de Playboy. On est bien loin du premier numéro où Marilyn Monroe dévoilait ses charmes alors qu’elle était au sommet de la gloire.

Marilyn Monroe nue dans Playboy

Si l’homme n’était pas parfait, on pourra tout de même lui attribuer le fait qu’il a toujours œuvrer pour la liberté et a, d’une certaine manière, « légalisé » le corps de la femme dans un monde où le conservatisme et les « vielles idées » étaient la norme. On essaiera de se souvenir de lui comme l’homme qui a fait de Playboy le magazine qui a éveillé les sens de millions de lecteurs à travers le monde et a participé à la libération sexuelle.

Hugh Hefner avait tout prévu puisqu’il s’était acheté une tombe juste à côté de celle de Marilyn Monroe au cimetière Westwood Memorial Park de Los Angeles. Enterré près du plus grand sex-symbol du 20è siècle, la boucle est bouclée.

PARTAGER

Acteur du web depuis 1995, j’ai lancé ce site en 2009 et, aujourd’hui encore, je continue à l’alimenter en parlant des choses qui m’intéressent comme la musique, le cinéma, les jeux vidéo et, bien évidemment, le sexe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here