Et si AMP n’était pas une bonne chose pour le web ?

0
156

Bien que relativement prudent dans mon dernier article, un billet publié sur Oseox me conforte dans mon idée quant à l’inquiétude face à l’utilisation de AMP. Il faut dire que les choses ont changées depuis que Google héberge sur son propre CDN les contenus des sites. Une perte total du contrôle de ses pages et de ses contenus en somme.

Proposé récemment LAMP veut aller encore plus loin en allégeant ce qui, selon moi, était déjà le minimum syndical. On voit alors apparaître un nouveau langage HTML pour AMP. Alors que ces derniers mois, Google a poussé les éditeurs à optimiser leurs sites, aujourd’hui on nous propose un outil pour faire ce qui est déjà en place : des sites web plus performants.

Alors que la vitesse des connexion ayant plutôt tendance à s’accélérer que ce soit sur mobile ou sur desktop et avec la récente campagne d’optimisation des sites web, on peut se demander si AMP a un réel intérêt pour l’avenir. La seule chose qui peut évoluer, c’est probablement la distribution des contenus. Si réellement on voulais aller au bout de l’idée, les éditeurs ne devraient proposer qu’un flux XML et ce serait aux différents clients de proposer leurs interfaces.

C’est bien de cela dont il s’agit, en uniformisant les sites, on risque de voir leurs identités réellement disparaître laissant place à un système standardisé de distribution. C’est (en gros), une forme de mort pour le web tel qu’on a pu le connaitre.

Toutefois, il faut relativiser car les expériences passées nous ont montrés que cela ne se passe pas toujours comme prévu. On peut, par exemple, évoquer l’échec des flux RSS (en tout cas dans le grand public).

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here