Fetish Studio : la cohérence de l’openworld

Les indépendants de DevelopeDistraction sont actuellement en plein de développement d’un jeu qui s’annonce particulièrement intéressant. Financé via Patreon et utilisant le moteur Unity. Cet openworld promet des heures de gaming. On a mis la main sur la Beta et on vous en parle.

Fetish Studio - On a volé le maillot de bain de cette pauvre jeune fille

Dans un style très cartoon/anime, le moteur Unity, toujours aussi performant, permet aux créateurs de Fetish Studio de se concentrer sur la direction artistique et le gameplay. Si, pour le moment, il n’y a pas un contenu titanesque, le concept est plutôt intéressant puisqu’il vous plonge dans un petit monde ouvert dans lequel vous devrez résoudre quelques énigmes afin d’obtenir les faveurs des PNJ.

Des missions qui vous demanderont de trouver des objets ou de rendre des services sont assez classiques mais le jeu n’en ait qu’au début de son développement et on espère que des choses plus pertinentes seront rajoutées à l’avenir.

Le pitch de départ vous met dans la peau d’un responsable d’un établissement spécialisé dans la vidéo de chatouilles (« tickling ») et vous devrez donc trouver des acteurs afin de créer des films à vendre. Un beau business à monter soi-même en vue à la première personne.

Fetish Studio - Au calme à la plage

En tout cas, on a beaucoup apprécié le style original des graphismes qui ne se veulent pas réalistes mais qui ont une vraie identité et il faut bien avouer que ça flatte la rétine. On espère que ce jeu rencontrera son public et que son financement permettra d’aller plus loin dans l’expérience.

Un bon petit jeu qui ne paie pas de mine mais qui pourrait bien devenir un hit si le succès est au rendez-vous. En tout cas, ici, on va suivre ça de prêt et on vous en reparlera très probablement. Si vous êtes intéressé, une version Beta est disponible en téléchargement gratuit afin de vous faire une idée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here