Fin de la récréation pour le porno sur Twitter

Voilà maintenant presque 8 ans que j’ai ouvert mon compte Twitter et jusqu’ici tout allait bien. En marquant mes tweets comme « NSFW », les images les plus « torrides » étaient masquées par défaut pour les utilisateurs qui ne désiraient pas voir ces contenus. Aujourd’hui, une nouvelle mise à jour du réseau social semble vouloir procéder à une forme de ménage plutôt radical.

Porno sur Twitter

Toujours à la recherche d’un moyen de gagner de l’argent, Twitter déploie actuellement une update qui vise à masquer totalement les comptes « choquants ». On comprend vite qu’il s’agit de la pornographie qui est essentiellement visée ici. Sur le fond, je suis assez d’accord, les personnes qui ne souhaitent pas voir des choses violentes ou sexuelles doivent pouvoir les masquer. Malheureusement, la méthode employée est assez extrême puisque c’est l’ensemble des comptes explicites qui sont cachés à la vue des yeux les plus chastes.

Bien que j’ai tendance à faire dans le « divertissement » sur Twitter, il m’arrive parfois de donner mon opinion sur certains sujets et avec ce nouveau filtre, il ne comptera plus. A part pour mes followers et les personnes qui désactiveront le filtre, je serai invisible et ça c’est réellement triste. D’autant plus qu’il est vraiment rare que j’y publie une photo réellement explicite.

Attention : ce profil pourrait comporter des contenus offensants. Vous voyez cet avertissement car ce compte tweete des images ou des propos potentiellement offensants. Souhaitez-vous toujours le voir ?

Twitter suit donc le modèle puritain de Facebook et de tous les autres réseaux américains afin de séduire les annonceurs. On regrettera seulement que seule la voie de la publicité comme business model n’a été évoqué. En effet, il faut que tout soit bien propre et lisse pour que les annonceurs désirent afficher leurs annonces. Au détriment d’une certaine forme de liberté.

Il y a quelques années, j’avais abandonné le programme Google AdSense pour ces raisons car je ne pouvais pas aborder tous les sujets que je souhaitais sur mes sites. Aujourd’hui la pornographie m’offre l’opportunité de donner mon opinion sur à peu près tout ce que je veux. Mine de rien, c’est important de ne pas se sentir limité ou de s’auto-censurer afin que les marques puissent s’afficher à vos cotés.

La vérité, c’est que je trouve ce choix un peu triste. Compréhensible mais triste. Twitter était LA plateforme de la liberté d’expression. Avec, bien entendu, ce qui se fait de pire en matière d’idées mais aussi ce qui se fait de mieux. Le problème avec ce genre de filtre, c’est que cela peut devenir un outil pour museler certaines opinions. Je ne pense pas que ce soit le but de Twitter ici mais très clairement, la censure n’est jamais une bonne chose, on l’a suffisamment vu sur Facebook.

PARTAGER

Acteur du web depuis 1995, j’ai lancé ce site en 2009 et, aujourd’hui encore, je continue à l’alimenter en parlant des choses qui m’intéressent comme la musique, le cinéma, les jeux vidéo et, bien évidemment, le sexe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here