First Person Lover : Le FPS avec des gens à poil dedans

First Person LoverSi la plupart des FPS modernes vous proposent de défourailler du nazi ou des vilains terroristes au lance-flamme ou à la sulfateuse, le jeu First Person Lover débarque avec un tout autre concept puisque le but du jeu est de balancer de l’amour à vos ennemis. Je vous vois venir et me demander qu’est-ce que ça vient foutre sur BuzzPorn! ? Et bien la particularité du gameplay consiste à déshabiller les gens qui sont mal fagotés et tristes. Initié par le webshop Bjorn Borg qui vend des fringues, des accessoires de mode et des vêtements sport, le jeu First Person Lover est une sorte de « marketing game » dans lequel vous pourrez notamment retrouver les produits de la marque lorsque vous créerez votre personnage. L’idée est plutôt bien pensée finalement et il faut bien avouer que le résultat est tout à fait excellent.

Les graphismes sont plutôt bons et le moteur graphique Unity y est beaucoup pour quelque chose (Il faudra d’ailleurs l’installer sur votre machine avant de pouvoir jouer via votre navigateur). C’est pour cette raison qu’il vous faudra tout de même une carte graphique assez récente pour pouvoir profiter de ce jeu totalement gratuit, des options permettent toutefois de diminuer la qualité pour les machines les plus modestes. Le jeu en lui-même reste assez classique, vous êtes parachuté sur la côte et vous devrez « sauver » les gens du mauvais goût en supprimant leurs vêtements. On regrettera une censure mosaïque lorsque les ennemis sont effectivement à poil, quitte à jouer la carte de graveleux autant le faire à fond, d’autant plus que les personnages se cachent les parties intimes…

La maniabilité est plutôt bonne et on se surprend à rejouer pour augmenter son score. Il existe d’ailleurs un classement mondial des joueurs, le tableau des scores est affiché sur le site web du jeu. Entre la mitrailleuse à bisous, le lance-rocket à câlins ou encore l’arbalète de l’amour, les armes disponibles sont vraiment funs à utiliser et c’est un vrai plaisir de virer les fringues des personnages. Bon d’accord, ça n’est certainement pas le jeu de l’année mais du fait de sa gratuité et de sa très bonne réalisation, on lui pardonne ses quelques défauts car le tout est réellement agréable.

Faites l’amour, pas la guerre.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here