Free The Nipple : la nudité n’est pas de la pornographie

La plupart des grandes plateformes sociales sont américaines amenant avec elles un puritanisme absurde pour ne pas dire choquant. Le mouvement Free The Nipple tente de défendre une certaine forme de droit à la nudité. Là où les hommes peuvent dévoiler leurs torses sans que trop de personnes ne s’offusquent, les femmes quant à elles n’ont pas le droit de dévoiler leurs poitrines car trop sexualisées par notre société qui semble confondre la nudité naturelle et la pornographie.

Gianna Michaels vs Mark Zuckerberg

Facebook est probablement la première cible tant leur politique en matière de nudité et de pornographie touche le fond. Il y a quelques temps déjà, des œuvres artistiques se sont vues purement et simplement censurées par le réseau social. On pense notamment à « L’origine du monde » représentant en gros plan le vagin d’une femme. Mark Zuckerberg est par la suite revenu sur sa décision mais très clairement le problème est culturel.

Dans son délire, Facebook avait aussi bloqué bon nombre de photos de femmes en train d’allaiter leur enfant. Peut-on tomber plus bas en terme de bêtise ? Qui y a-t-il de plus naturel qu’une mère qui nourrit son bébé ? Probablement trop pornographique pour que cela puisse être toléré. Comment peut-on être aussi peu intelligent au point d’interdire ce genre de choses ?

Attention, je ne dis pas que la nudité a toujours sa place sur un réseau social mais sa censure systématique n’est pas non plus une bonne chose. Certains réseaux comme Twitter (même si cela pourrait changer), l’excellent Ello ou encore Tumblr arrivent à faire cohabiter le contenu « adulte » et les publications « grand public ». Le simple fait de faire confiance aux utilisateurs fonctionne puisque ce sont eux qui déterminent au départ si ce qu’ils vont publier sera NSFW ou pas. C’est également le cas sur Framasphere. Tumblr est probablement le meilleur exemple et gère très bien cela.

Le cas de Google+ est similaire bien que leur politique semble légèrement plus souple, interdisant simplement aux administrateurs de pages adulte de publier des contenus sur les communautés publiques mais dans la pratique les photos un peu trop osées se font rapidement dégommer probablement par des bots trop zélés qui ne cherchent pas trop à comprendre et qui n’ont absolument aucun regard humain.

Le mouvement Free The Nipple ne concerne pas forcément la pornographie mais plutôt la nudité qui est tout à fait naturelle. Les vêtements n’ont été créés que dans le but de protéger le corps humain des agressions extérieures comme le froid et ne sont en aucun cas naturels. C’est notre société et ce puritanisme nauséabond qui s’immisce dans les cultures par le biais d’Internet qui est très inquiétant.

Le vrai problème de fond c’est que la femme est ici systématiquement sexualisée.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here