GeekMeMore : La plateforme de rencontres pour les amateurs de pop culture

Alors qu’on se faisait maraver la gueule dans la cours de récré et qu’on était tout le temps les derniers choisis pour les équipes de sports, soudain, la société a décidé que les « geeks » étaient les nouvelles personnes branchées. Bien évidemment, c’est tout un business qui s’est articulé autour de cette mode et les sites de dating ne font pas exception.

GeekMeMore

D’expérience, je dirais que les sites de nichés sont souvent les plus éthiques (quand il ne s’agit pas d’une marque blanche de merde). Il y a toujours des exceptions à la règle…

GeekMeMore présente plutôt bien. Il faut dire que le design réalisé par l’agence SPARKK est très réussi. En terme d’ergonomie pure, ça n’est clairement pas parfait et on passe son temps à reconfigurer les options de recherche. La page d’accueil n’affichant que des profils de manière assez aléatoire, on ne peut pas dire que ce soit très pertinent. Un défaut que l’on retrouvait sur Adopte Un Mec mais qui avait au moins l’intelligence de ne montrer que des personnes proches géographiquement.

Des petits défauts agaçants mais l’expérience générale est plutôt agréable. J’irais même jusqu’à dire que c’est probablement un des plus beau site de rencontres que j’ai vu (sur une centaine testés). Il y a même une section dédiée aux news et vous retrouverez pas mal de liens autour du jeu vidéo et de la pop culture. Des partenariats entre sites assez intéressants. On sent l’envie de fédérer la communauté mais avec, clairement, un manque de moyens/investissements.

Comme d’habitude, on a le droit au message du « vilain spammeur ». Pour répondre, il faudra, bien entendu, passer à la caisse pour ensuite se rendre compte de l’arnaque. Comme par hasard, plus personne ne vous enverra de messages une fois être passé à la caisse. Une pratique malhonnête mais c’est malheureusement la norme dans ce secteur. Je précise que je m’en amuse dans la capture ci-dessous mais une fois premium, je n’ai reçu aucun message de ce genre ce qui signifie qu’il y a un problème de spam uniquement pour ceux qui ne paient pas. Curieux.

Spambot sur GeekMeMore

Fun fact, après m’être rendu compte de la supercherie, j’ai demandé un remboursement sur Google Play. Opération qui s’est déroulée sans encombre puisque je l’ai fait quelques minutes après avoir payé. Le truc, c’est qu’il semblerait que la plateforme ait validé mon paiement et j’ai donc conservé mon compte premium malgré le remboursement. J’ai donc pu tester quelques jours GeekMeMore sans que ça ne me coûte un centime. C’est déjà ça.

Remboursement Google Play

J’ai apprécié l’option qui permet de filtrer les gens qui veulent, ou pas, des enfants. En tant que childfree, c’est souvent la galère pour faire le tri et c’est une fonctionnalité trop rare pour ne pas la souligner. Un bon point.

On ne va pas se mentir, ça n’est pas sur ce genre de site que vous allez faire beaucoup de rencontres mais si vous êtes un « geek » (et si vous savez ce que ça signifie en 2019), vous trouverez très probablement des personnes qui vous ressemblent. On y brise plus facilement la glace car on y a souvent beaucoup de points communs avec les autres membres. C’est la force de ces sites spécialisés mais il y a malheureusement le revers de la médaille. Un site niché, c’est aussi moins de monde et donc moins de chance d’avoir des interactions.

C’est là où, pour moi, le tarif n’est pas pertinent. C’est trop cher. Définitivement. À 9€ par mois, j’aurais sauté le pas mais payer 30 balles pour ça, c’est non. D’autant plus que cette communauté est très connectée et il n’est pas certain qu’ils aient besoin d’un nouveau réseau social payant. La vérité, c’est que je trouve plus facilement des amateurs de pop culture sur Twitter.

En faisant le tour de quelques contacts, c’est effectivement le prix qui leur a fait faire marche arrière et ça n’est pas étonnant. Pour ce tarif là, il faudrait que le service soit exceptionnel et ça n’est pas le cas. Je ne dis pas que ça n’est pas bien mais ça ne vaut pas ce prix. Le concept aurait pu être cool mais il y a un vrai frein à l’entrée, ce qui explique la faible activité sur la plateforme.

Si on passe sur les pratiques de crasseux, comme d’habitude, GeekMeMore est intéressant et original mais définitivement trop cher pour vous le recommander réellement. Une initiative gratuite comme Call of Geek qui a surement moins de moyens techniques et marketing mais qui m’avait paru plus honnête dans sa démarche (et gratuit).

Vous pouvez tout de même y faire un tour gratuitement, histoire de vous faire votre propre idée.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here