Google part à la chasse aux publicités intrusives

Avec l’explosion des bloqueurs de publicités et le business de Google menacé, le géant de la recherche tente de faire de la sensibilisation et a même déjà envoyé des messages à certains webmasters afin de leur notifier de la mauvaise expérience utilisateur sur leurs sites.

Google

Sur 100000 sites, on aurait compté environ 1% de mauvais élèves qui utiliseraient toujours des formats publicitaires agressifs. Le problème majoritaire restant l’utilisation des popups mais c’est surtout l’émergence des interstitiels sur mobile qui agacent le plus. Sur un site « classique », 3 à 5 clics/taps sont nécessaires pour pouvoir accéder au contenu (publicité, message concernant les cookies, invitation à une newsletter…), de quoi empêcher une navigation fluide. Des pratiques qui, pour 69% des utilisateurs de bloqueurs de publicités, ont incité à installer AdBlock ou uBlock sur son navigateur.

Depuis longtemps à BuzzPorn!, on a rapidement compris les enjeux du respect de la vie privée et de l’intérêt d’avoir un site agréable à consulter. Vous pouvez faire l’expérience de désactiver votre bloqueur de publicité, il n’y aura pas grand chose qui viendra perturber votre navigation. Seul notre outil de statistiques est bloqué car nous avons fait le choix de faire le minimum de tracking sur notre site. Les statistiques étant essentielles à la compréhension des attentes de nos visiteurs.

Le porno sans publicité

Un choix qui représente un réel manque à gagner mais qui me semble aussi être un argument commercial. Les utilisateurs n’ont pas envie de faire la chasse aux fenêtres et aux popups. Le secteur de l’adulte n’étant pas spécialement mentionné par Google, le message est très clair. Dans quelques temps, de nombreux sites se feront recaler dans l’index de Google et il est essentiel de s’attaquer au problème dès aujourd’hui.

Si certains webmasters vont râler, le fait est que les « sites sapin de Noel » n’ont plus lieu d’être de nos jours. Si les bannières GIF c’était cool en 1995, ça ne l’est plus. On voit même certains sites porno dont le contenu repose essentiellement sur la publicité, s’y rendre avec un bloqueur de publicité c’est afficher une page blanche (véridique). Les algorithmes des moteurs vont très certainement prendre en compte cet aspect et il y a fort à parier qu’un violent ménage va avoir lieu.

Pour le coup, Google prévient en amont, ça nous change de la communication opaque dont on a l’habitude. C’est une bonne chose et on espère que BigG continuera dans cette voie. Les plus ancien d’entre-vous se rappellent des déclassements soudains et incompréhensibles suite à des changements dans le moteur de recherche, ici le message est suffisamment fort et ceux qui ne joueront pas le jeu n’auront que leurs yeux pour pleurer.

PARTAGER

Acteur du web depuis 1995, j’ai lancé ce site en 2009 et, aujourd’hui encore, je continue à l’alimenter en parlant des choses qui m’intéressent comme la musique, le cinéma, les jeux vidéo et, bien évidemment, le sexe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here