Il y aura-t-il un après AdBlock sur Internet ?

Les utilisateurs de bloqueurs de publicités sont de plus en plus nombreux à travers le monde, en résulte des pertes inquiétantes pour certains sites Internet qui voient là une menace réelle. Quelques actions ont déjà été lancée contre ces fameux plugins pour navigateurs mais hélas sans succès. Si on peut comprendre la grogne des Internautes face aux formats publicitaires réellement intrusifs et les cookies qui pistent leurs moindres faits et gestes, nous sommes tout de même en droit de se demander ce qu’il va advenir des sites gratuits dans un avenir proche.

Jusqu’à aujourd’hui, Internet a toujours été synonyme de gratuité mais la guerre qu’ont lancé les Internautes face à la publicité en ligne pourrait bien changer la donne. Certains sites de presse se sont déjà lancé dans le freemium avec du contenu gratuit mais qui est souvent tronqué et disponible uniquement pour les utilisateurs ayant pris un abonnement. L’information accessible aux plus aisées en somme. Je ne doute pas que l’on puisse payer pour un service que l’on aime mais doit on pour autant se couper d’autres points de vus qui finiront eux-aussi par devenir payants, je ne pense pas que cela soit un bon modèle culturellement parlant.

Il faut aussi bien prendre en considération que payer pour du contenu a ses limites pour la plupart des gens, on ne peut pas donner de l’argent à tous les sites que l’on consulte, c’est un fait. Nombreux sont ceux qui croient encore que les bannières qu’arborent certains gros sites sont très rentables, ça n’est absolument pas le cas. La publicité sur le web est très bon marché et les éditeurs de sites ne ramassent que les miettes, c’est encore plus vrai pour les sites les plus modestes.

Les mentalités commencent tout de même à changer face à ces formats publicitaires atroces comme les interstitiels qui seront maintenant pénalisés par Google même si l’intention de départ est clairement de favoriser AdSense, cette politique va aussi permettre de calmer les ardeurs de certains sites qui affichent des publicités réellement agressives. Selon moi, il aurait fallu aller plus loin et déclasser également les sites qui lancent des popups notamment sur certains sites adulte (qui pour la plupart ont fait fortune grâce au piratage de masse).

AdBlock a réduit les rentrées d’argent et a favorisé l’émergence de nouveaux moyens de rentabilisation comme celui cité précédemment. Concrètement pour faire survivre un site on doit afficher autant de publicités qu’avant mais avec moins de pages vues. Les utilisateurs sans bloqueurs de publicités en voient maintenant 30 à 40% fois plus qu’il y a quelques années. Ce qui au final entraînera indubitablement ces derniers Internautes à installer le plugin sur leurs navigateurs.

Ce que je crains le plus pour l’avenir ce n’est pas tant que la publicité ne rapporte plus rien (elle ne rapporte déjà plus grand chose) mais c’est surtout la direction que va prendre la manière de parler d’un produit ou d’un service. Les billets sponsorisés ne sont pas nouveaux, les publi-rédactionnels eux aussi ont toujours plus ou moins existé dans la presse mais que se passera-t-il lorsque les journalistes seront financés par les choses et des sujets dont ils doivent parler ?

Que faudra-t-il faire dans ce cas ? Créer un plugin qui bloquera les articles sponsorisés ? Jusqu’où tout cela ira-t-il ? Le sujet est réellement important et va bien plus loin que quelques bannières au format GIF qui clignotent. On peut compter sur l’éthique de certains sites mais lorsqu’il arrivera l’heure de payer les factures, l’éthique sera forcément mise de coté. On ne peut pas décemment demander à tout le monde d’œuvrer pour le bien de la communauté gratuitement. Certains le font et c’est très bien mais on ne peut pas imposer ce modèle à tout.

J’ai toujours défendu le libre, c’est une très bonne philosophie. Linux est un excellent système d’exploitation mais doit-on pour autant empêcher les gens d’utiliser et de payer Windows ? Selon moi AdBlock partait d’une bonne idée mais est devenu dangereux non seulement parce qu’il détient aujourd’hui le pouvoir de vie ou de mort d’un site Internet mais aussi parce que ce logiciel est potentiellement capable de manipuler les contenus (il lui arrive de supprimer certaines phrases qui font un lien vers un site sponsorisé par exemple).

Je ne dis pas que la publicité sur Internet est LA solution mais ça en est une et très honnêtement, il existe suffisamment de sites qui fonctionnent sans pour se passer des sites commerciaux si réellement les bannières vous dérangent au quotidien. Je dirais que c’est le fonctionnement même d’AdBlock qui est dangereux car il met en péril la plupart des sites alors qu’ils sont majoritairement éthiques et ne balancent pas des publicités ultra-agressives dans tous les sens.

Chacun est libre de faire ce qu’il veut, on ne pourra jamais empêcher un utilisateur de bloquer quelque chose dans son navigateur mais il faut je crois reconsidérer la position du « tout gratuit sans publicité ». Il faut être réaliste, ça n’est pas possible comme il n’est pas possible non plus d’espérer que les gens paieront pour tout.

Pour moi AdBlock fonctionne dans le mauvais sens, il devrait tout afficher et libre à l’Internaute de black-lister un site ou pas. D’ailleurs ces listes automatiques générées par la communauté, êtes-vous bien certain qu’elles bloquent les choses que VOUS ne souhaitez pas voir ?

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here