J’ai testé : les sites de rencontres quand on ne veut pas d’enfant

S’il m’est arrivé de faire de belles rencontres grâce à Internet et les sites spécialisés, depuis quelques temps, j’ai entrepris un sorte d’expérience sociale en indiquant clairement mon choix de ne pas avoir d’enfant sur mes profils.

Généralement, on arrive à avoir quelques contacts, tantôt amicaux, tantôt sexuels et dans le meilleur des cas des relations qui peuvent durer. Curieusement, depuis que j’affiche clairement la couleur, il semble plus difficile de discuter. Ayant pourtant bien indiqué que j’étais ouvert aux rencontres amicales également, plus personne ne s’intéresse à mon profil.

Childfreephobie ? J’en arrive, effectivement, à penser que le fait de ne pas vouloir d’enfant fait de moi une personne « étrange » ou « bizarre » compliquant même les relations les plus simples. Il est désespérant de voir que mes choix ont tendance à me mettre un peu à l’écart de la société et de la socialisation (sur Internet, j’entends).

Plutôt ouvert de nature, j’ai toujours réussi à faire des sorties avec des gens rencontrés sur le web. Aujourd’hui, et en ayant fait preuve d’une certaine honnêteté, l’idée d’avoir dans son entourage quelqu’un qui ne veut pas d’enfant ne semble pas fonctionner. C’est assez étonnant, pour ne pas dire effrayant.

J’ai l’impression d’être catalogué « immature » ou ayant des « problèmes psychologiques » pourtant ce n’est absolument pas le cas. J’ai même parfois l’impression d’être « normcore » avec une vie des plus classique, à la différence près que je ne veux pas d’enfant dans mon quotidien.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop ou nous offrir un petit cadeau. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here