Japon : Ken Shimizu alerte sur la pénurie d’acteurs porno

Ken ShimizuKen Shimizu alias Shimiken est l’une des pornstars les plus populaires au Japon, âgé de 35 ans, le bonhomme a tout de même tourné plus de 7500 scènes et films porno et affiche plus de 8000 partenaires au compteur. Un beau score mais qui s’explique par la pénurie d’acteurs porno au pays du soleil levant. Si le gaillard assure encore, il vient de tirer la sonnette d’alarme car d’après les derniers chiffres, on estime à 70 hardeurs pour plus de 10000 actrices porno. Une situation pour le moins cocasse dans une industrie que l’on estime à plus de 20 milliards de dollars rien que pour le Japon. Ken Shimizu est un mélange entre un culturiste et un punk nippon, très actif, il enchaîne les tournages au rythme effréné de 2 ou 3 scènes par jour.

« On est une espèce en danger. Il n’y a que 70 hardeurs pour 10 000 hardeuses. Nous sommes de plus en plus en rares, comme les pandas. Pour les initiés, il est rasoir de voir toujours les mêmes acteurs. C’est le plus gros souci. »

On s’interroge vraiment comment ce pays a pu en arriver là alors que c’est l’un des plus gros producteur de porno au monde. Étonnamment chez nous c’est plutôt l’inverse qui se produit, l’industrie recherche plus de femmes car les hommes sont faciles à trouver. Peut-être y aurait-il ici une sorte d’échange culturel possible ? Avec une nouvelle comme celle-ci, je ne serais pas surpris que de nombreux Européens décident de déménager définitivement au Japon.

Hitomi Tanaka

Il est clair que les japonnais ont une culture tout à fait étonnante et qui déborde de créativité. Cette pénurie d’hommes semble pourtant assez surréaliste d’autant plus que la démographie de ce pays est équilibrée. Certains sociologues expliquent le problème avec l’émergence des « soshoku danshi » (hommes herbivores), un mouvement qui aurait commencé au début des années 2000 qui traduit le refus du mariage ou le fait d’avoir une petite-amie afin de se concentrer sur sa propre personne. La réussite sociale ayant probablement pris le pas sur la réussite amoureuse. Les hommes japonnais fuient le sexe mais sont aussi très demandeurs de porno ? Une situation paradoxale mais il faut bien l’avouer, ce pays ne cesse de nous surprendre tous les jours.

Alors, allez-vous déménager au Japon ?

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop ou nous offrir un petit cadeau. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here