Jock Pussy : un studio dédié au porno FTM

D’aussi loin que je me souvienne, le porno mettant en scène des personnes transgenres existe depuis la nuit des temps. Pourtant c’est un genre qui n’est pas très mis en avant sur les plateformes de streaming. Si on trouve, effectivement, une catégorie “Hommes trans” sur PornHub, celle concernant les “Femmes trans” reste introuvable même sur le PornHub gay.

Jock Pussy

Cela veut-il dire que ce porn n’existe pas ? La vérité c’est qu’il manque cruellement de visibilité et lorsque l’on est attaché à la diversité et à la représentativité, il faut bien avouer que cela fait un peu grincer des dents. Si Buck Angel est un peu la figure de proue dans le domaine, d’autres s’essaient aussi à ce secteur qui intéresse pourtant pas mal de monde.

Spécialisé dans le porno gay, l’acteur, réalisateur et producteur Jason Sparks a monté son business autour de toutes ces niches et, on ne va pas se mentir, ça marche plutôt pas mal pour lui. Jock Pussy est donc l’un de ses studios et s’est fait une spécialité dans le porno FTM. Un secteur qui semble fleurissant.

Si c’est sur le site officiel que vous trouverez toutes les scènes complètes, depuis quelques mois, le studio a commencé à se faire remarquer sur PornHub où il y publie des vidéos pour mettre en appétit les viewers. Affichant un score honorable d’environ un million de vues par mois, la chaîne semble avoir reçu un très bon accueil. Il faut dire que la réalisation est agréable même si l’on reste sur du gonzo plutôt classique.

En tout cas, on est assez heureux de voir ce genre d’initiative et lorsque l’on découvre que le charmant Luke Hudson fait régulièrement partie du casting, on se dit qu’on tient là quelque chose. On ne peut que vous inviter à les suivre sur Twitter pour être tenu au courant des nouveautés.

Aucun doute que ce porn saura trouver son public.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here