La libido augmente très fortement durant les fêtes de fin d’année

Alors qu’on apprenait il y a quelques temps que le pic de naissances était passé de mai à septembre en une trentaine d’années. On sait aujourd’hui expliquer ce phénomène et il serait lié aux fêtes de fin d’année. Noël, nouvel an et libido : le combo gagnant.

Nombre de naissances en fonction des mois

Si dans les années 70 les congés payés était un acquis qui datait des 1936, à cet époque, on profitait de l’été pour s’envoyer en l’air un peu plus que le reste de l’année. En résultait un nombre de naissance qui explosait le mois de mai suivant. Aujourd’hui, ça ne semble plus être le cas. Curieusement, on aurait tendance à penser que lorsqu’il fait beau et que l’on est en vacances on serait un peu plus « libertin » mais il semblerait que cela soit un peu moins vrai désormais.

Le phénomène s’est donc tranquillement déplacé lors des fêtes de fin d’année alors que bon nombre de personnes sont en vacances ou profite de RTT cumulées et qui doivent être utilisées avant l’année suivante. On assiste alors à une très forte augmentation de la libido en décembre.

Les fêtes sont, généralement, un moment assez joyeux où tout le monde est assez euphorique. Un bien-être généralisé qui favoriserait alors les rapports. On peut aussi compter sur le nouvel an où tout le monde est suffisamment torché pour coucher avec n’importe qui. C’est quand même chouette ces réunions entre amis.

On pense aussi que l’évolution des saisons pourrait aussi jouer un rôle sur la biologie. Les journées ayant tendance à se raccourcir et la température à baisser, les humains se rassembleraient plus souvent et se rapprocheraient plus durant l’hiver. Une promiscuité qui ferait exploser la libido.

Concrètement, on baise plus en décembre et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir financièrement sur notre Patreon. Tu as également la possibilité d'acheter l'un de nos tshirts sur notre boutique. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here