La réalité virtuelle est-elle le nouvel Eldorado du porno ?

S’il ne fait aucun doute que dans les mois à venir la réalité virtuelle va rapidement se développer, il subsiste toutefois encore un doute sur le développement du marché des applications et surtout du sexe virtuel. Cela fait maintenant plus de 20 ans que l’on en entend parler mais dans les faits aucun constructeur n’a jamais réussi à s’imposer. Aujourd’hui les choses semblent avoir changées car le coût de production des produits technologiques ont réellement diminués et de nombreuses sociétés s’y intéressent, Facebook en tête avec son Oculus Rift bien que le rachat par la firme de Mark Zuckerberg ait mis quelques doutes quant à son adoption, les utilisateurs étant très inquiets du respect de leur vie privée et à raison quand on connait comment fonctionne le plus gros réseau social du monde. S’il y a bien une chose que l’on ne peut pas enlever à ce modèle c’est qu’il a très clairement mis un coup de pied dans la fourmilière à son lancement et a montré qu’il y avait une attente autour de ce genre de produits.

Facebook Oculus Rift

Par la suite d’autres constructeurs se sont lancés dans l’aventure, Samsung notamment avec son Gear VR qui est tout aussi intéressant. La qualité des produits de cette société ne fait plus de doutes désormais. Ces dernières années et avec leurs smartphones haut de gamme, ils ont démontré qu’ils n’étaient pas juste un constructeur lambda et le fait de se lancer dans la réalité virtuelle montre bien qu’il y a potentiellement un gros marché. Samsung n’est pas le genre de société à faire des choix au hasard et ont l’avantage d’avoir l’outil de production et de développement. Ce casque pourrait bien se démarquer de la concurrence grâce au savoir faire et aux moyens de cette entreprise.

Samsung Gear VR

Sony lui aussi a confirmé travailler sur Project Morpheus, un casque de réalité virtuelle qui devrait trouver sa place en tant qu’accessoire pour la PlayStation 4. Si la qualité du produit ne fait aucun doute, je suis un peu moins confiant quant à son adoption massive connaissant l’écosystème Sony très fermé. Se limiter aux développeurs de jeux vidéo est une erreur selon moi car l’avenir de la RV pourrait bien se trouver dans d’autres applications que l’on a pas encore imaginé. Certains projets de modélisation 3D ou des outils de chirurgie montre qu’il y a des utilisations à explorer. Ceci-dit avec son parc de machines installé dans les foyers, Sony aurait un argument de plus pour vendre sa console. Je reste toutefois un peu mitigé quand à son apparence étrange un peu trop futuriste à mon goût.

Sony Project Morpheus

Le gaming va très clairement favoriser le développement de la réalité augmentée (ThriXXX travail déjà sur son jeu porno). Valve l’a bien compris et en partenariat avec HTC, ils ont annoncé le Vive, un casque qui semble vraiment innovant sur le papier. Cette boite s’est lancé à la conquête du hardware notamment avec ses partenaires et les Steam Machines qui sont en fait des PC Linux permettant de lancer Steam, la plateforme de téléchargement de jeux de Valve. Gabe Newell a réussi sa petite révolution dans le dématérialisé et avec le trésor de guerre de cette société, pas de doutes que les applications ne manqueront pas. Rajoutons à cela la gratuité de leur moteur 3D « Source 2 », les développeurs ont toutes les clés en mains pour se lancer dans l’aventure. Une ouverture qui fait plaisir à voir et qui pourrait probablement booster son développement.

HTC Valve Vive

Dernier arrivé dans la course (pour changer), Microsoft lui propose un tout autre concept qu’est celui de la réalité augmentée. Techniquement cela reste un casque mais avec la particularité d’avoir un écran transparent. L’idée est de rajouter des informations dans le monde qui nous entoure. Une petite démonstration avec Minecraft montrait le jeu posé sur une table de salon et on pouvait saisir les blocs avec ses mains. Selon moi, l’avantage de ce produit c’est que l’on est plus enfermé dans un univers virtuel puisque l’on peut toujours interagir avec les objets qui nous entourent. Il faut dire que c’est bien cet enfermement qui fait un peu peur aux utilisateurs mais on disait la même chose des jeux vidéo dans les années 80. Avec Hololens on peut très bien imaginer un programme qui nous montre une fille faisant un strip tease dans son salon, plutôt fun, vous ne trouvez pas ?

Microsoft Hololens

Voilà pour ce petit tour d’horizon du marché actuel mais qu’en est il du porno ? A vrai dire, c’est un peu les vaches maigres. Virtual Real Porn est l’une des rares société à faire un peu de bruit sur le secteur et propose quelques vidéos sur son site payant. Un vrai marché de niche pour l’instant car à part quelques développeurs ou des geeks bidouilleurs, la réalité virtuelle n’est pas encore entrée dans les foyers mais très clairement les choses pourraient rapidement s’accélérer dans les mois à venir. Il semble clair qu’il ne faut pas trop tarder à s’intéresser au sujet mais le coût de production de ce genre de films reste élevé car il faut aujourd’hui 2 caméra 4K et ça n’est pas forcément un achat qui sera vite rentabilisé d’autant plus que l’avènement des tubes gratuits sur la toile a complètement flingué le marché du porno en ligne et il n’est pas évident que les producteurs souhaitent trouver leurs vidéos a gros budget sur les sites de streaming illégaux. Pornhub s’est dit intéressé par la réalité virtuelle et plancherait sur une solution. Il est évident que si c’est encore un modèle gratuit, la création de nouveaux contenus va grandement être freinée et ce qui sera proposé ne sera pas très folichon. C’est dommage car la réalité virtuelle ouvre des portes intéressantes pour le cinéma. C’est peut être ce dernier (qui n’a jamais aussi bien marché) qui pourrait développer des technologies. L’adoption des nouveaux produits high tech ont toujours été poussé par la pornographie (la VHS ou les DVD par exemple) mais cette fois les choses ont changé et l’industrie du porno pourrait être un peu plus à la traine voire frileuse à la vue du contexte économique dans laquelle elle se trouve.

D’un point de vue purement technique, il faut simplement une application qui gère le headtracking (suivi du mouvement de la tête) et un format vidéo un peu particulier avec deux images (une pour chaque œil). Finalement ça n’est pas quelque chose d’insurmontable à mettre à disposition en téléchargement. Une vidéo 4K en streaming et ça fonctionne. On sait que c’est déjà possible puisqu’on trouve déjà sur YouTube quelques vidéos. Il n’est donc pas étonnant que Pornhub s’y intéresse. Potentiellement la réalité virtuelle peut devenir un gros marché s’il n’est pas plombé par la gratuité (au moins au début) car il est évident que le développement des technologies va avoir un coût au lancement mais il est aussi évident que ça deviendra très vite abordable par la suite. Il va falloir attendre encore un peu pour voir s’il y a une réellement adoption du public de la RV mais peut être ne faudra-t-il pas trop attendre non plus car les choses évoluent très vite de nos jours. Pour ma part je suis assez enthousiaste concernant cette technologie notamment pour le gaming mais encore un peu frileux à investir dans un périphérique car les applications sont encore assez rares et les expériences un peu toutes les mêmes, mettre 1000€ dans un casque pour faire du rollercaster ou pour jouer à FPS de guerre ça me semble un poil abusé. Patientons encore un peu, qui sait, il y aura peut être une « killer-app » qui apparaitra bientôt… Allez savoir…

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here