Le jour où la France a censuré le porno – Mars 2021 – Editroll #43

0
158747

3D SexVilla 2

Ndlr : Suite à vos nombreux messages et aux nouvelles informations que nous avons pu recueillir, cet édito a totalement été réécrit.

Alors que l’amendement autour de la vérification de l’âge des utilisateurs sur les sites porno a été votée en force et soutenu par le lobbying Dorcel dans un texte de loi où il n’avait pas sa place, le 16 mars prochain, les premiers blocages seront effectifs. Tandis qu’il s’échange déjà des numéros de cartes virtuelles sur certains boards ou via Tiktok, cet amendement n’est pas encore appliqué qu’il est déjà obsolète. Si la plupart des pays ont abandonné le filtrage massif pour des raisons évidentes de liberté d’expression et de l’impossibilité technique d’appliquer une telle loi, la France, de son côté, continue de s’enfoncer dans un choix incompréhensible qui risque de mettre en péril de nombreux·euses travaileurs·euses du sexe et pourrait les précariser encore plus surtout en ce moment où la situation n’est pas des plus idéale.

Pour l’instant, « seuls » sont visés Pornhub, Xvideos, Xnxx, Xhamster, Tukif et les sites gratuits de Jacquie et Michel. On s’amusera de constater qu’il s’agit des principaux concurrents de Dorcel et on comprend mieux leur implication dans cette croisade « pour sauver les enfants du méchant porno ». Difficile de dire si cette société est capable d’une telle intelligence en matière de stratégie marketing mais il ne fait aucun doute qu’elle est devenue le symbole de tout ce qui est méprisable. Déjà parce que cette censure va profiter à leur modèle basé sur le tout payant et qu’il ne perdront probablement grand chose si ce n’est la visibilité offerte par leurs partenaires via leur régie d’affiliation. Le gros de leur business se faisant sur les box TV, Internet peut bien s’effondrer. Ensuite, quand une société spécialisée dans le porno se place du côté des censeurs, elle devient alors l’ennemi d’une certaine forme de liberté. Ce sera donc aux consommateurs de décider s’ils veulent ou non soutenir ce genre d’entreprises.

Voté et appliqué dans la précipitation, cet amendement risque faire beaucoup de mal à une industrie qui ne se porte déjà pas très bien et taxée 20 % de plus que n’importe quel autre secteur. Au delà de la précarisation que cela va entrainer pour de nombreuses personnes, se pose aussi la question de la survie d’un média comme le notre. Concrètement, le site que vous êtes en train de consulter actuellement est dans l’illégalité la plus totale et sans aucune solution technique fiable, il est peu probable que nous pourrons continuer ainsi très longtemps. Alors que Jacquie et Michel souhaite proposer son service My18Pass afin de vérifier l’âge des utilisateurs, nous n’avons actuellement aucune garantie que cet outil respectera les données personnelles et qu’elles seront en sécurité. Il ne nous semble donc pas judicieux d’opter pour cette option. Ajoutons à cela que le code source n’étant pas disponible, il nous est impossible de savoir comment seront traitées toutes ces datas. Les récentes affaires autour de cette société ne nous rassurent pas forcément en matière d’éthique et, de notre point de vue, il nous semble irresponsable de les laisser gérer une telle chose.

Je regrette profondément que BuzzPorn! ne sera plus en mesure de parler d’un sujet qu’il connait bien de manière indépendante et désintéressée. Vous avez été nombreux à me faire part de la situation délicate dans laquelle se trouve le site de nos confrères du site Le Tag Parfait. En effet, sa rédactrice en chef, Carmina, propose à la vente ses propres productions sur un des services de VOD de Dorcel et s’il y a quelques mois, nous nous serions pas ému d’un article vantant les mérites de cette même plateforme, aujourd’hui découvrir un tel billet en une de ce site, pose évidement des questions autour de leur indépendance même si je continue à penser que c’est un bon média. A noter également que Le Tag Parfait est dans la même situation que nous et est aussi désormais dans l’illégalité. Reste La Voix du X qui, s’il ne brille pas toujours par ses actualités « buzz », propose régulièrement des sujets qui peuvent être intéressants bien que profondément lié à Jacquie et Michel. Concrètement, les rares médias restants encore indépendants qui traitent de tous ces sujets sont menacés et, encore une fois, désormais dans l’illégalité pour la plupart. Je ne vous ferais donc pas de recommandations en la matière, je vous laisserai choisir vos propres médias d’information.

Tout n’a pas toujours été rose en plus de 10 ans sur BuzzPorn! mais, pour la première fois, la censure a pris une nouvelle forme contre laquelle il nous semble impossible de lutter tant nous n’avons ni les moyens, ni les finances pour aller de l’avant. Si vous avez été nombreux à nous proposer de faire une cagnotte, dans la pratique elle ne servirait pas à grand chose tant nous serons dans l’impossibilité de continuer quoi qu’il arrive. Si nous avons imaginé, un temps, des solutions alternatives, il nous semble inconcevable de parler de sexualité et de pornographie sans pouvoir les montrer. Bien que pour le moment nous n’avons pas encore été inquiété par le CSA, il ne fait aucun doute qu’avec une telle visibilité, cela ne saurait tarder. C’est donc le cœur lourd que j’ai décidé d’en rester là. J’aurais aimé avoir la force de lutter mais je ne peux pas prendre le risque de subir les lourdes peines qui ont été prévues par cet amendement.

Je tient toutefois à dire que, bien évidemment, nous sommes pour que quelque chose soit fait en matière de filtrage afin de limiter l’accès aux plus jeunes à des sites qu’ils ne devraient pas consulter mais à aucun moment cela aurait dû se faire de cette manière. Les principales personnes intéressées n’ont jamais été consultées et les élus se sont contenté du soutient de Dorcel.

Malgré tout, je profite de ces derniers instants de répits pour saluer l’implication de tous·tes les travailleurs·euses du sexe, les militants, les créateurs·trices de contenus et tous ceux qui auront défendu leurs libertés jusqu’au bout et qui continueront à le faire. Cela n’aura malheureusement pas été suffisant et nos voix étant particulièrement étouffées sur les réseaux sociaux, nous n’aurions pas pu faire beaucoup mieux.

C’est une page qui se tourne pour moi et si j’aurais aimé que les choses se passent autrement, ceci est probablement le dernier article qui sera publié ici. J’ai d’autres projets dans les cartons mais sachez que je n’oublierais jamais tout ce qu’a pu m’apporter la communauté du porn et comment elle m’a même aidé à devenir une meilleure personne n’en déplaise aux moralisateurs. J’ai beaucoup appris grâce à vous et vous n’avez pas idée à quel point cela a pu bouleverser ma vie d’homme. Un grand merci aux nombreux·euses rédacteurs·trices qui ont participé à la vie de ce site et à toutes les personnes avec qui j’ai pu échanger en toute intelligence, je vous en serai éternellement reconnaissant.

Je ne vous cacherais pas que c’est avec une émotion que je n’arrive plus à contenir que je signe ici, mes derniers mots sur BuzzPorn!.

A bientôt.

Jiti

Mise à jour : BuzzPorn! n’a jamais été à vendre et il n’y a pas de raison que cela change.

Wyylde