Le porno sur Internet pour les nuls

2
872

Quand j’évoque le fait que j’ai un site pour adulte, on me pose souvent des questions sur cette industrie. Finalement assez méconnu, le marché du porno sur Internet propose de nombreux services qui ne se limitent pas à PornHub. On a essayé de vous faire un petit cliché à l’instant T de ce qu’il existe en ce moment.

Geek dans les années 80

On ne va pas se mentir, chercher du porno sur Internet, c’est un sacré bordel. D’autant plus compliqué lorsque l’on ne connait pas tous les rouages de cette industrie qui doit faire face au bouleversement technologique de ces 20 dernières années. Tout comme la musique et le cinéma, le porno a du s’adapter face à l’offre streaming devenue le standard. Une démarche encore plus complexe puisque les moteurs de recherche ne se sont jamais réellement intéressé à cette thématique et proposent souvent des liens vers des sites qui spamment allègrement.

Les tubes

PornHub, YouPorn, RedTube, xHamster, Xvideos et j’en passe… Vous avez très probablement déjà entendu parlé de ces marques. C’est ce que l’on appelle les “tubes”. Calquant son modèle sur celui de YouTube, les utilisateurs peuvent uploader leurs contenus sur ces plateformes afin qu’ils soient consultables par tous. Ces sites ne sont pas illégaux mais on peut, effectivement, y trouver des scènes piratées. Si la chasse à ces vidéos sous copyrights n’est pas aussi simple qu’il n’y parait, il est important pour les utilisateurs de bien comprendre qu’il existe des chaines officielles de studios qui leur permettent de monétiser leurs vidéos et donc de vivre. C’est d’ailleurs ces contenus légaux que l’on essaie de mettre en avant ici.

Aujourd’hui, le gros des contenus qui y sont diffusés sont des extraits qui sont disponibles soit en cliquant sous la bannière sous la vidéo soit en passant par les offres premium. Un petit abonnement mensuel qui vous permettra de regarder légalement un choix assez colossal de scènes dans leur version intégrale. On ne va pas se mentir, la meilleure offre du moment reste PornHub Premium qui pour 10 balles par mois vous donnera accès à ce Netflix du porn et permet aux créateurs de contenus de gagner de l’argent. Un détail important si l’on veut que cette industrie perdure dans le temps.

Le porno amateur

Il nous serait assez difficile de parler des tubes sans évoquer toute cette nouvelle scène qui a émergé avec l’arrivée de ces services. Les systèmes de rémunération à la YouTube permette à tous ceux qui le désirent de se lancer dans la vidéo porno et de gagner de l’argent. On a alors découvert un véritable vivier de créateurs qui partagent leurs scènes gratuitement en streaming. Si au début des années 2000 ces contenus étaient un peu éparpillés sur la toile, aujourd’hui le lieu de rendez-vous ce sont les tubes qui ont donné à ces amateurs une incroyable visibilité mais aussi tous les outils pour être rémunéré.

Cette émergence à d’ailleurs donné naissance à des plateformes comme ManyVids qui permettent aux indépendants et aux amateurs de vendre leurs scènes et des contenus exclusifs. L’avantage est que vous pouvez soutenir les créateurs que vous aimez car ce mode de consommation permet de mieux gagner sa vie et encourage encore plus la création. Il y en a d’autres mais le mieux c’est encore de suivre les amateurs que vous aimez, ils sauront vous guider vers la plateforme qu’ils ont choisi. Il faut être réaliste, le bon porno a un coût et ces boutiques en ligne sont une bonne solution pour soutenir ces créatifs.

Les indépendants

Dans les indépendants, on trouve aussi des choses plus nichés et plus confidentielles. Comment ne pas évoquer Erika Lust qui propose un porno éthique et féministe, Ersties dont les scènes sont réalisées par des femmes, Yanks qui s’est fait une spécialité dans la masturbation féminine, Lucie Blush qui propose une vision très intéressante du sexe ou encore l’incroyable porn de Four Chambers. La liste est longue et il nous serait bien difficile de les citer tous. D’ailleurs, on vous en parle assez régulièrement dans notre rubrique Culture Porn.

La webcam

Il y a un autre secteur qui cartonne et qui souffre un peu moins du piratage, c’est la webcam. En effet, il est assez difficile de décrire ce qui peut se passer lorsque l’on partage avec d’autres personnes en direct les shows qui sont diffusée sur ces plateformes spécialisées. Là encore, il existe bon nombre de sites qui proposent ce service, on se doit de citer Chaturbate qui est un peu la référence dans le milieu. On peut aussi citer Cam4 disponible en français, le très intéressant CamSoda ou le plus confidentiel PurLive. Là encore, l’offre est énorme et il est impossible de vous citer tout ce qui peut exister en la matière.

La vraie force de ce pan de l’industrie du X, c’est très probablement la proximité avec les modèles. Vous pouvez discuter avec eux.elles, suivre leur quotidien sur les réseaux sociaux. Cela permet d’établir une véritable connexion avec ces personnes. D’une certaine manière, c’est votre petit.e ami.e virtuelle et il n’est pas rares qu’ils.elles reçoivent des cadeaux de la part des viewers. Une relation qui permet de mieux connaitre les modèles, ce qui participe grandement à l’excitation lors des shows en direct sur les plateformes citées plus haut.

Curieusement, c’est un secteur asse méconnu chez nous mais connait une formidable croissance ces dernières années. D’aussi loin que je me souvienne, ces services existent depuis la création des tchat vidéo (MSN, toi même tu sais). Pourtant dans notre pays, c’est encore une curiosité mais pas de doute que le phénomène prendra encore plus d’ampleur dans les années à venir tant ces plateformes sont devenu des machines de guerre marketing.

S’informer !

Comme vous pouvez le constater, l’offre est assez dingue sur Internet et ne se limite pas juste au streaming. Comme évoqué dans cet édito, il est essentiel de savoir ce que l’on regarde/consomme. Le porno ne fait pas exception et s’informer sur la question est primordial. Pour se faire, vous pouvez, bien évidemment, nous suivre ou découvrir Le Tag Parfait ou encore La Voix du X qui sont, à ma connaissance, les seuls sites qui parlent de pornographie “sérieusement” (Avec tout de même une préférence pour “Le Tag”).

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

2 Commentaires

  1. Tu sais que la voix du x c’est jaquie et michel ? Un peu complaisant comme site, non ?

  2. Oui mais il y a des trucs intéressants entre les contenus “buzz” et la promo. Vous êtes assez grand pour faire le tri. 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here