Les GINKS (Green Inclination No Kids) : sans enfant pour la planète

S’il y a beaucoup de raisons de rester sans enfant, un mouvement plus méconnu a également choisi ce mode de vie : les GINKS.

Quand on regarde, effectivement, le bilan écologique que représente un enfant, on est en droit de s’interroger sur le bilan carbone mondiale que cela représente. Un bébé a besoin de couches, de nourriture, de vêtements et de bien d’autres objets manufacturés qui coûtent à la planète.

On parle aussi de « green sex ». Le fait d’utiliser une contraception « propre » (vasectomie, ligature des trompes) limite également l’achat de produits polluants comme la pilule ou les préservatifs. Il n’est donc par rare de voir des childfree être également écolos.

Je constate aussi, qu’il y a beaucoup de vegan qui ne désirent pas d’enfant mais c’est aussi un mouvement qui a tendance a prendre de l’ampleur, les deux sujets ne sont peut être pas liés.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here