Les sextoys fait maison ont la cote !

0
2245

Si les sextoys ont le vent en poupe, une petite étude intéressante nous explique que les français ont trouvé des alternatives étonnantes faites maison. C’est la crise et les gadget coquin ne sont pas tous à un prix abordable alors il fallait trouver une solution pour se faire plaisir.

Concombre sextoy

Le numéro un, c’est tout simplement le pommeau de douche qui a déjà été utilisé par 28% des femmes et 16% des hommes. Il faut dire que la salle de bain est un endroit privilégié pour les aventures en solitaire. On ne s’étonnera pas non plus de voir les fruits et les légumes arriver second, 17% des femmes et 22% des hommes avouent aimer ce sextoy écologique et recyclable.

On citera en vrac, les bananes, les carottes, les aubergines et bien entendu les concombres qui reste un classique. La machine en mode essorage serait aussi un bon moyen de mettre du piment dans ses relations sexuelles, un bon moyen aussi de passer le temps en attendant la fin du cycle de lavage. La palme du gadget coquin le plus improbable revient probablement à la brosse à dent électrique qui utilise finalement la même technologie que les vibromasseurs (ou presque). Les épilateurs sont aussi utilisés (dans le sens inverse d’une utilisation normale mais vous l’aurez compris).

Bien entendu, les smartphones avec leurs vibreurs sont de la partie, il existe même des applications pour ça sous Android. Quand il s’agit de se faire plaisir, on ne manque pas d’imagination et il faut avouer qu’on trouve facilement dans les objets de notre quotidien des choses qui peuvent effectivement faire office de gadget coquin. Toutefois, n’oubliez pas de bien les nettoyer ou encore mieux de les recouvrir avec un préservatif, on se sait pas trop quelle genre de cochonneries il pourrait y avoir dessus.

Et vous ? Avez-vous déjà utilisé un sextoy fait maison ?

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here