Les victimes du studio GirlsDoPorn portent plainte contre Mindgeek

0
266

3D SexVilla 2

Alors que la plateforme PornHub vient de supprimer toutes les vidéos des utilisateurs non vérifiés, l’affaire GirlsDoPorn connait un nouveau rebondissement puisque les victimes ont maintenant décidé de s’attaquer à Mindgeek qui aurait été au courant des agissements du studio.

GirlsDoPorn

Mensonges et abus

Récemment, bon nombre de femmes ont accusé GirlsDoPorn d’avoir abusé de leur confiance. En effet, le propriétaire du studio, actuellement en fuite et recherché par le FBI, mentait aux femmes en leur disant que les scènes qu’elles tournaient étaient destinées à des acheteurs privés qui passaient commande. En réalité, les vidéos étaient très largement diffusées sur la plateforme PornHub et totalisant des records de vues assez impressionnants. Bien entendu, les visages n’étaient pas floutés et les femmes qui participaient à ces tournages étaient très reconnaissables. Malgré plusieurs signalements, les vidéos de GirlsDoPorn n’ont jamais été retirées et montrent bien, encore une fois, l’énorme problème de modération que connaissait PornHub.

Spécialisé dans le pro-amateur, la plupart de ces modèles n’avaient jamais participé à une tournage porno et ne connaissaient pas forcément tous les rouages de la profession, ajoutons à cela les mensonges du propriétaire, il n’aura donc pas fallu attendre longtemps pour que ces femmes trouvent leurs vidéos en libre accès sur la célèbre plateforme de streaming. Suite à ces révélations, PornHub a clôturé et supprimé la chaîne de GirlsDoPorn bloquant dans le même temps toutes les recherches relatives à cette marque. L’affaire aurait pu s’arrêter là mais un nouveau rebondissement à amené 40 de ces femmes à déposer une plainte contre Mindgeek.

PornHub dans la confidence ?

La plateforme PornHub a besoin de contenus pour subsister et pour se faire, il n’est pas rare qu’ils rachètent des studios afin de fournir de nouvelles vidéos à ses utilisateurs. Selon les avocats des plaignantes, le site aurait tenté d’acquérir GirlsDoPorn en 2018 et se serait rétracté après avoir appris leur manière de travailler. Si c’était avéré, PornHub aurait donc continué à diffuser les vidéos du studio pendant près d’un an et ce, malgré les signalements des victimes. Difficile de savoir, pour le moment, ce qui a poussé Mindgeek a faire marche arrière pour ce rachat mais le procès permettra probablement d’y voir plus clair.

Acte isolé d’une seule personne ou connivence généralisée au sein de l’entreprise, il faudra maintenant attendre la fin du jugement pour savoir ce qui s’est réellement passé. Une chose est certaine, les victimes ont beaucoup souffert des mensonges de GirlsDoPorn et ce genre de pratiques se doivent d’être dénoncées. Les modèles qui travaillent dans le porno sont souvent victimes d’attaques sur Internet ou dans le monde réel et si, effectivement, ces femmes n’avaient pas signé un contrat stipulant que les vidéos allaient être diffusées dans le monde entier et que PornHub était au courant de ces agissements, il faudra peut être prendre ses distances avec cette plateforme.

Purlive

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here