LustfulGeek : le porno polygame

Geek et polygame, voilà comment on peut résumer LustfulGeek. Si le sujet de la polygamie est toujours d’actualité et si la communauté des polyamoureux essaient de se faire entendre, ces trois là on décidé d’assumer complètement et on décidé de partager leur intimité.

LustfulGeek : Ils baisent en jouant à Heroes of the Storm

On ne va pas se mentir, faire l’amour avec deux femmes reste l’un des fantasmes les plus prisés. Vivre à trois n’est pas toujours un choix parfaitement accepté dans notre société mais ce trio amoureux a quelque chose de magique. Ajouter à cela une pointe de pop culture et vous avez le cocktail parfait pour séduire les millennials.

Pour se mettre en jambe, cette petite scène assez courte résume assez bien l’ambiance qui existe dans ce foyer hors du commun. Alors que le jeune homme tente de regarder un bon vieux hentai des familles, ses deux copines vont venir s’occuper de lui de manière très impliquée.

Mais la scène qui aura retenu toute notre attention c’est probablement celle-ci puisque ce chanceux garçon n’arrive décidément pas à être tranquille. Alors qu’il voulait jouer à Heroes of the Storm, une de ses copines ne l’entendait pas de cette façon. Hors de question de laisser tomber sa guilde, il aura fallu trouver un compromis.

Assez surréaliste, très concentré sur son jeu, elle va venir sur lui pour obtenir ce qu’elle veut. Une vidéo qui a connu son petit succès, il faut dire qu’elle se donne du cœur à l’ouvrage. Le garçon, lui, sera impassible pendant qu’elle tentera d’atteindre l’orgasme.

Un trio vraiment dingue qu’on aime à suivre dans leurs aventures sexuelles. Une manière originale de mettre en avant le polyamour et qui montre des personnes qui s’apprécient réellement et qui ont envie de le partager au monde entier. C’est aussi ça le porn.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here