Moins de 35% des femmes peuvent jouir grâce à la pénétration vaginale

0
794

Dans l’imaginaire collectif, la sexualité tourne beaucoup autour de la pénétration. Si, techniquement, cet acte est plus du registre de la reproduction humaine, qu’en est-il du plaisir ? Différentes études avaient démontré que les femmes étaient entre 25 et 35% à pouvoir atteindre l’orgasme grâce à la pénétration vaginale.

Pénétration vaginale

Le culte de la performance

Si pour les hommes, le monde tourne essentiellement autour de leur pénis, dans la pratique il n’est pas forcément l’élément le plus important dans le plaisir des femmes. Beaucoup aiment prétendre qu’ils ont une grosse bite comme le gage d’un plaisir assuré, il se trouve que la réalité est différente. Si on en croit ces études, une minorité de femmes peuvent atteindre l’extase grâce à la pénétration vaginale. On se demande alors à quoi pourrait bien servir ce gros engin imaginaire.

Le porn aime montrer la pénétration. Probablement parce que, visuellement, ça a quelque chose d’excitant. Dans les productions bas de gamme on y trouve souvent des références. Les “défonçages de chatte” sont monnaie courante et les femmes qui y simulent le plaisir participent peut être à cette croyance populaire que pour donner du plaisir, il faut être performant sur la pénétration. Le twist c’est que ça n’est pas du tout le cas. Le plaisir ne se trouve pas forcément là où l’on croit.

La fête se passe aussi l’extérieur

Il n’y a pas de recette miracle pour donner du plaisir. Encore une fois, la communication est la clé. En échangeant, on découvre parfois que le plaisir peut prendre d’autres formes que celles que l’on croit connaitre. Dans l’ensemble, les femmes qui ont participé à ces études ont tendance à préférer les caresses au niveau du clitoris et de la vulve. La pénétration n’étant que la cerise sur le gâteau. En allant plus loin, on peut même considérer que c’est aussi assez vrai pour les hommes.

Bien qu’elle reste agréable, la pénétration n’est pas toujours ce qui permet d’atteindre l’orgasme pour elles. Il est donc intéressant de s’attarder sur d’autres plaisirs. Le mieux, c’est encore de demander à votre partenaire ce qu’elle/il aime. Toujours est-il que pour une grande majorité des femmes, la petite mort ne vient que très rarement par ce biais. En avoir conscience, c’est déjà un grand pas en avant.

Pour être un bon coup, il faut toujours douter

Malgré nos expériences, il faut toujours se remettre en question lorsque l’on aborde le plaisir des femmes. Comme on le répète régulièrement ici, rien n’est figé dans le marbre. Tout le monde est différent et croire que l’on sait donner du plaisir, c’est déjà un peu se tromper. Ce qui plait à une personne n’est pas forcément vrai pour une autre. Le vrai secret pour être “un bon coup”, c’est de savoir être à l’écoute de l’autre.

J’évoque souvent mon kink pour les orgasmes féminins et le seul moyen d’y parvenir, c’est encore de se laisser guider par son/sa partenaire qui n’hésitera pas à vous inviter dans des endroits dont vous n’avez pas idée. La nature est extraordinaire et la diversité des corps et des sexes est étonnante. N’ayez pas peur de “ne pas savoir” et de poser les bonnes questions. C’est encore le meilleur moyen de prendre son pied.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here