Ne baisez pas trop ! C’est pas bien !

Des chercheurs du « Dietrich College of Humanities and Social Sciences » viennent de publier une étude dans laquelle ils ont mesuré les effets de la fréquence des rapports sexuels et l’incidence que cela peut avoir sur leur qualité.

Il en résulte que plus un couple pratique le sexe et plus la qualité de leurs rapports aurait tendance à diminuer. L’idée était de créer deux groupes de personnes dont le premier avait les instruction de réduire leur nombre de relation sexuelles et le second devait quant à lui faire l’amour plus souvent.

50 Nuances de Grey

Durant trois mois, les couples devaient remplir des questionnaires sur la qualité de leurs rapports. Les résultats indiquent que ceux qui avaient augmenté la cadence de leurs rapports avaient souffert d’une baisse du plaisir, d’une diminution de l’envi et surtout une détérioration du plaisir émotionnel ressenti.

« Au lieu de se concentrer sur l’augmentation de la fréquence des rapports sexuels, les couples doivent plutôt travailler à être plus créatifs et à s’inventer des environnements nouveaux pour leur vie intime. Même à petite cadence ceci pourrait rendre le sexe encore plus plaisant et plus jouissif. »

Le second groupe de personnes quant à lui n’a pas eu ce problème et les relations se sont passées normalement avec beaucoup de plaisir et une envie relativement accrue. Il semblerait effectivement que le désir et le plaisir naissent grâce aux périodes « d’abstinence ».

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop ou nous offrir un petit cadeau. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here