Nina Hartley : Le porn passé 50 ans

Nina Hartley lesbienneMarie Louise Hartman, plus connue sous le pseudonyme de Nina Hartley est une femme aux activités multiples. Après des études d’infirmière, elle se tournera rapidement vers le porno et on lui attribuera même la qualité du « plus beau cul du milieu » et gagnera le petit surnom de « Bubble Butt ». Sa vie privée elle aussi n’a pas été banale puisque pendant près de 20 ans elle fera ménage à trois avec son mari Dave et Bobby Lilly, une relation qui après avoir pris fin lui permettra de rencontrer Ira Levine (aka Ernest Greene), un réalisateur de porno spécialisé dans le BDSM, Nina participera même à quelques scènes sous sa direction. Mais Nina Hartley n’est pas seulement une pornstar sur le retour, elle est également éducatrice sexuelle et prodigue ses conseils à de nombreux couples. Féministe dans l’âme, elle tente de proposer du porno pour les femmes. Expérimentée, elle connait bien le désire féminin et en a profité pour devenir l’une des femmes les plus populaire de la catégorie « mature » sur de nombreux sites pour adultes.

Nina Hartley

« Je travaille maintenant avec des femmes plus jeunes que mes implants mammaires. »

On a pu aussi la voir dans le cinéma traditionnel comme dans l’excellent Boogie Nights en 1997 ou encore dans le film canadien Bubbles Galore. Nina Hartley fait partie de ces actrices porno que vous avez forcément déjà vu si vous traînez sur les tubes, on ne compte plus le nombre de vidéos où elle peut apparaître. Ouvertement bisexuelle, elle se produit dans des scènes hétéro mais aussi dans de nombreuses réalisations lesbiennes. Elle a reçu à plusieurs reprises des AVN Awards dans des catégories assez prestigieuses comme celle de la meilleure actrice ou de la meilleure scène de couple. Aujourd’hui elle a largement dépassé les 50 ans et continue toujours sa carrière, rien ne semble pouvoir l’arrêter et avec le succès des vidéos matures sur le web, il n’y a pas de doutes qu’elle risque de se produire encore quelques années, passera-t-elle à la postérité lorsqu’on la trouvera avec le tag « granny » ? C’est bien possible et ça semble bien parti !

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop ou nous offrir un petit cadeau. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here