On a testé Tinder de la cave au grenier et c’était pas ouf

Depuis que l’on a lancé cette rubrique dating, je dois bien avouer qu’on a vite compris comment fonctionnait ce marché. Un business bien huilé qui tourne essentiellement grâce aux personnes les plus isolées et les plus fragiles. Tinder fait partie de peloton de tête des applications les plus populaires, il semblait évident qu’il fallait que l’on vous en parle.

Notifications Tinder

Tête de gondole de Match Group, Tinder est devenu le maître étalon de l’ensemble des services qu’ils vendent. Ce sont aussi les responsables de la destruction du concept, vraiment génial, d’OkCupid, tout ça pour se rapprocher au mieux de leur poule aux œufs d’or. Quelle connerie.

Pourquoi le fonctionnement de Tinder est cool ? Tout simplement parce qu’il est très facile de limiter les “likes” pour les utilisateurs qui ne paient pas. Sachant qu’un faible pourcentage de femmes matcheront avec vous, il est évident que l’offre gratuite ne servira à rien, concrètement ce service est payant, c’est tout. Le plus fou, c’est qu’ils peuvent aussi limiter le nombre de fois où votre profil sera montré aux autres utilisateurs. Un potentiel pour de nouvelles options… Payantes…

Pour notre expérience, j’ai pris l’offre la plus chère : Tinder Gold. Avec ce compte premium, j’ai accès à des options qui permettent, notamment, de masquer son âge ou sa distance (qui fait ça ?). Aussi, il est possible de choisir qui va voir votre profil : soit seulement les personnes que vous avez “likées”, soit “certains types de personnes pour les recommandations individuelles”. Rassurez-vous, même chez Tinder on ne sait pas ce que cette dernière phrase veut dire.

Autres options notables qu’offre Tinder Gold, c’est que vous pouvez choisir quels profils vous allez voir : soit les personnes qui sont ou qui ont été connectées récemment au service, soit afficher les profils par “affinités”. Une dernière option plutôt curieuse puisqu’il n’y aucun champ de formulaire permettant d’indiquer ce que vous aimez ou ce que vous recherchez. Une intelligence artificielle a été évoquée mais si vous voulez mon avis, c’est du bullshit, comme le reste. Je les ai d’ailleurs interrogé sur ce point précis mais je n’ai pas eu de réponse. Dans le doute, j’ai mis quelques mots clés sur mon profil (sans résultat probant).

Concrètement, toutes ces options payantes ne permettent que de limiter encore plus les interactions, le seul truc qui va réellement vous aider avec un compte premium, ce sont les likes illimités (disponibles dans l’offre payante de base). On ne va pas se mentir, on sait tous comment fonctionne ce système : on like en masse en espérant avoir deux ou trois matchs. Autre problème qui se pose alors, Tinder va aussi limiter le nombre de profils qui vont s’afficher. Au bout d’un certain temps, les likes illimités se transforment en 15 ou 20 likes par jour parce “qu’il n’y a plus personne à proximité”. Meh.

Cerise sur le gâteau, les likes ne sont pas du tout reçus. Pour tester le système, j’ai donc créé 10 profils de femmes avec 10 mails et 10 IP différentes (oui, j’ai que ça à foutre). Avec beaucoup (beaucoup beaucoup) de patience, j’ai finalement réussi à liker mon profils avec ces 10 fakes. Mon idée c’était que, théoriquement, si je tombais sur ces fakes, ça devrait matcher. Hormis le fait que ces profils ne sont pas apparus dans les listes des personnes qui m’ont likées (une fonctionnalité de Tinder Gold), lorsque j’ai finalement croisé ces profils, ça n’a matché dans aucun des cas. Concrètement les mecs, vous likez dans le vide sur Tinder.

Heureusement, Tinder a pensé à tout et propose un autre service payant qui permet de montrer votre profil à plus de personnes pendant 30 minutes, tout de même facturé 5 balles, cette option semble fonctionner. Je l’ai utilisé 3 fois (merci l’argent du porn), et j’ai eu 3 ou 4 matchs, là où j’en avais pas du tout avant. J’ai du mal à dire si c’était de vraies utilisatrices, en tout cas elles semblaient assez peu impliquées dans les discussions. Mais j’imagine que ça vient du fait que je suis une personne pas du tout intéressante. 😉

Tinder, ça peut fonctionner mais très clairement le système est pensé pour les rentrées d’argent mais pas du tout pour que vous fassiez des rencontres pertinentes. D’ailleurs, après un an passé à tester cette application dans tous les sens, je n’ai pas eu une seule vraie conversation, vous savez, celles où vous pouvez parler pendant plusieurs minutes de suite. J’entends bien que je peux avoir un physique plutôt lambda mais je pense être assez représentatif du mec de province qui n’a pas forcément toutes les bonnes opportunités pour faire des rencontres IRL. C’est en cela que je trouve que mes articles sont intéressants.

Comme d’habitude, on a le droit à une machine marketing bien rodée, ça parle d’intelligence artificielle, d’affinité et ce genre de choses mais dans la pratique, Tinder n’est qu’une énième plateforme qui fonctionne juste grâce à la publicité et le buzz qu’elle peut faire. Je pense qu’il est possible de faire de vraies rencontres sur cette application (et ça doit arriver) mais très clairement les pratiques sont les mêmes que partout ailleurs et pas très éthiques.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here