Orgasme : Faut-il simuler ?

Orgasmela journée de l’orgasme, il faut savoir que toutes les femmes ne sont pas égales sur le sujet. Elles sont tout de même près de 10% à ne l’avoir jamais connu. On parle même d’anorgasmie lorsque cela n’arrive pas ou de dysorgasmie lorsque la pénétration ne parvient pas à amener à l’extase. Le “problème” est connu et est finalement assez répandu. Pour un homme c’est une chose assez simple et relativement mécanique mais chez la femme c’est plus subtil et l’orgasme n’est pas toujours indispensable. C’est souvent là qu’intervient la simulation, on essaye de montrer que l’on prend du plaisir même si ça n’est pas toujours très vrai. Le plus souvent, l’idée c’est surtout de stimuler son partenaire et de l’encourager. Il arrive parfois dans un couple qu’on ne grimpe pas au rideau à chaque fois, ça n’a rien d’anormal, on n’est pas toujours réceptif au sexe tous les jours. Faire jouir la femme est surement “le but à atteindre” pour l’homme qui compare avec son plaisir qui est totalement différent.

La simulation peut être considérer comme une sorte de mensonge dans lequel il ne faut surtout pas s’enfermer au risque de ne plus jamais réellement prendre de plaisir et là c’est rappé pour l’orgasme. S’il existe de nombreuses manières de donner du plaisir à un homme comme la fellation, il n’en reste pas moins que la jouissance est régulièrement l’apothéose pour lui. La femme est bien plus complexe sur ce point, l’orgasme n’est pas une fin en soi. Plus subtile, le plaisir de la femme prend de très nombreuses formes et peut atteindre des sommets qu’un homme ne connaitra probablement jamais. On rabâche surement mais le dialogue est important, si ça ne fonctionne pas bien, il faut en parler, il n’y a pas de mystères. Je crois que la chose la plus importante est de bien connaitre son corps. La masturbation permet d’explorer son corps et de le comprendre. Il n’est pas étonnant de voir certaines femmes se caresser pendant l’acte. Personne mieux que vous ne saura ce qui vous fait plaisir.

Il faut toutefois aussi comprendre que la simulation peut participer aux jeux érotiques et faire monter le plaisir. C’est vrai pour les deux sexes. C’est une façon sympathique d’encourager son partenaire pour lui montrer qu’il est sur la bonne voie mais il ne faut en aucun cas que cela devienne systématique car le risque c’est de passer à coté de son vrai plaisir. Pour faire simple, on a tous plus ou moins simulé une fois dans sa vie à une échelle plus ou moins grande, tout en gardant bien en tête de faire monter le désir et le plaisir.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here