Phantasmagoria : l’horreur en point’n’click

C’est en fin juillet 1995 que le titre Phantasmagoria sera disponible sur PC, Mac et sur la regrettée Saturn de SEGA. Tout droit sorti de la tête de Roberta Williams à qui l’on doit notamment de nombreux épisodes de King’s Quest, le titre était d’un tout nouveau genre puisqu’il intégrait des personnages filmés et incrustés dans des décors en images de synthèse.

Victoria Morsell - Phantasmagoria

L’actrice Victoria Morsell (que l’on a notamment pu voir dans quelques téléfilms érotico-policiers comme « Hot Line » ou « Deceptions ») incarne l’héroïne principale de l’intrigue : Andrienne. Accompagnée de son mari Don, ils viennent d’acquérir la maison d’un célèbre illusionniste de la fin du 19è siècle : Zoltan Carnovash.

Sujette à de nombreux cauchemars depuis son arrivée, elle ira en ville interroger les habitants et apprendra rapidement que l’ancien propriétaire des lieux est mort dans des circonstances étranges.

Don, son mari, devient alors de plus en plus agressif. Sa folie sera illustrée dans cette fameuse scène érotique qui aura tant fait parler d’elle à l’époque (bien qu’on ne voit rien, les censeurs était plus prudes concernant le gaming). Le jeu était destiné aux plus de 18 ans et la créatrice du jeu ne s’est donc pas gênée pour y inclure un zeste de sexe et des scènes particulièrement gores.

Victoria Morsell seins nus dans le téléfilm Hot Line
Victoria Morsell seins nus dans le téléfilm Hot Line

Si la généreuse poitrine de Victoria Morsell y est surement pour quelque chose dans le succès du jeu et bien que les effets spéciaux soient aujourd’hui un peu kitschs, Phantasmagoria n’en reste pas moins un jeu culte et a contribué très largement aux jeux d’aventure sur PC et plus particulièrement aux point’n’click.

C’est aussi un des premier titre explicitement destiné à un public mainstream adulte, à une époque où la norme PEGI n’était pas encore en place. À noter également qu’une option permettait d’avoir accès à une version censurée probablement pour éviter une interdiction à la vente. Roberta Williams, un grand nom du jeu vidéo, signe là l’oeuvre qui fera sa carrière car Phantasmagoria sera rapidement dans le top des ventes de jeux PC tant le concept était original pour l’époque.

On y rejoue aujourd’hui encore avec grand plaisir.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts ou faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Merci beaucoup !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here