Porno geek et cosplay avec Hidori Rose

Ne mentez pas, vous aviez eu un petit coup de cœur pour l’une des héroïnes de dessin animé de votre enfance. Aujourd’hui, la culture geek et pop ne font plus qu’une. Le jeu vidéo et l’animation japonaise font désormais partie de notre quotidien. Hidori Rose est une cosplayeuse qui repousse les limites du porno amateur en se mettant en scène avec de très beaux déguisements.

Hidori Rose

Il faut bien avouer que l’on aurait aimé montrer ses boules de cristal à Bulma (c’est la première et la dernière fois que je fais cette blague), aujourd’hui Hidori Rose va réaliser ces vieux fantasmes en se mettant dans la peau des héroïnes que vous kiffez. Le cosplay, c’est un boulot de dingue et Hidori est passé maître dans cet art. Ses costumes sont toujours impeccables et elle nous fait vibrer en incarnant ces personnages qui nous font rêver.

Du porn teinté de culture pop, il n’en fallait pas moins pour que ça cartonne et avec 80000 followers sur Twitter, il semblerait bien qu’elle ait convaincu bon nombre de fans geeks (ou pas). Si le gros de ses réalisation son sur ManyVids, elle propose sur PornHub quelques petits exploits qui vous donneront l’eau à la bouche. Je vous invite à la regarder s’amuser avec sa manette de PS4 ou à faire monter la température dans son cosplay de Chun-Li, vous serez scotché à votre siège.

J’évoquais rapidement Dragon Ball en début d’article et parce que je ne pouvais pas vous laisser partir sans rien, cette petite vidéo la met dans la peau de Bulma dans sa tenue de bunny. Un court extrait qui promet des vidéos d’anthologie que vous trouverez dans leurs versions complètes dans les liens un peu plus haut.

Je ne sais pas pour vous mais ici, on valide très fortement ce porno geek.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir financièrement sur notre Patreon. Tu as également la possibilité d'acheter l'un de nos tshirts sur notre boutique. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here