Pourquoi a-t-on honte d’utiliser les sites de rencontres ?

Si vous nous suivez depuis quelques années, vous savez le temps que j’ai passé à explorer l’ensemble des services de rencontres existants. Si dans l’ensemble ça n’est pas très reluisant et que les entreprises derrière ces sites n’ont qu’assez peu d’éthique, il n’en reste pas moins que c’est l’un des moyens les plus utilisés aujourd’hui pour trouver un.e partenaire.

Femme célibataire

La rencontre en ligne toujours “honteuse” ?

Si, personnellement, je n’ai jamais eu de problème à m’afficher sur ces sites et à en parler autour de moi. Quand j’en discute avec mon entourage, je me rends compte à quel point il y a une certaine forme de honte à être inscrit sur une plateforme. J’imagine que cela montre, d’une certaine manière, que l’on a pas réussi à faire la bonne rencontre dans la vraie vie. On affiche alors un certain “échec social” alors que tout le monde autour de nous semble avoir réussi à faire sans ces sites.

Il y a aussi cet aspect de notre vie privée que l’on doit dévoiler sur ces plateformes. Cela peut même être de l’ordre de l’intime comme son orientation sexuelle ou, plus généralement, notre rapport avec la sexualité. On a pas forcément envie que tout le monde soit au courant de ce qui se passe dans notre chambre à coucher. Ce profil que l’on a alors construit est très personnel. Ajoutons à cela le puritanisme ambiant et on a là un cocktail qui peut être assez gênant quand on est pas forcément très “ouvert” sur ces questions.

Près de chez vous

Les applications se sont beaucoup développées avec l’avènement de la mobilité. Aujourd’hui, il est très simple de trouver des personnes près de l’endroit où vous habitez. Ce qui inclut voisins, amis et la caissière du Super U. Finalement, en utilisant ces réseaux de rencontres, on s’affiche publiquement sur un espace très localisé géographiquement. Afficher ses envies et ses attentes alors que toute votre ville peut y avoir accès peut, effectivement, être un peu gênant dans certains cas.

Votre voisin n’a pas forcément besoin de savoir que vous êtes homosexuel ou que vous aimez la fessée, c’est évident. Toutefois, il semble relativement nécessaire d’indiquer certaines choses sur votre profil afin d’attirer les bonnes personnes sur votre profil. L’orientation sexuelle faisant partie des informations essentielles pour ne pas trop perdre son temps. Il peut arriver que l’on ne soit pas très à l’aise avec ça et cela peut participer à cette “honte”.

Une réputation sulfureuse

Les services de rencontres ont un vrai problème : attirer les femmes sur leurs plateformes. Une chose qui est devenue encore plus complexe à mesure que ces applications se sont démocratisées. On a beaucoup de retours d’expériences qui ne sont pas très positives. Entre les hommes mariés qui cherchent des aventures, les tocards qui traitent mal les femmes et tout un florilège de choses peu reluisantes, les sites de rencontres doivent aussi faire face à cette réputation. Assez justifié dans l’ensemble bien que le problème soit principalement Humain, pour ne pas dire masculin.

Surfer sur ce genre de sites alors qu’ils n’ont pas forcément une bonne image, participe grandement à la honte que l’on peut ressentir à les utiliser. On a le sentiment que l’on est un peu un cas désespéré pour devoir se coltiner tous les boulets du web. Le modèle économique est essentiellement basé sur la frustration des hommes et tout est mis en oeuvre pour qu’ils passent à la caisse. Des systèmes complexes de likes rendent les discussions compliquées pour eux. Il n’est donc pas très étonnant que la plupart des utilisateurs masculins soient blasés et énervés (surtout quand on connait les tarifs pratiqués). Toutefois cela n’excuse en rien certains comportements.

Tout n’est pas négatif

Je crois qu’il faut essayer d’être plus ouvert avec ça. Les sites de rencontres peuvent être une belle opportunité pour faire des rencontres et, pour une fois, ce sont les femmes qui ont l’avantage sur ces plateformes. Si l’expérience peut être grandement frustrante pour certains, il arrive parfois que la magie opère. Cela demande (beaucoup) de patience mais comme dans la vraie vie, il faut un bon nombre de rencontres avant de trouver la bonne personne. Oubliez ces histoires d’algorithmes, même sur Internet, les rencontres se font de manière très aléatoires. Je crois aussi que l’on a trop tendance à cibler un certain type de personnes et si on se trompait ?

C’est peut être aussi l’utilisation que l’on en fait qui complexifie les rencontres. Des critères comme la couleurs des yeux ou des cheveux, c’est peut être ce qu’il y a de moins pertinent. Dans l’ensemble, ces applications ne proposent que ce genre de filtres qui, au final, nous font passer à côté de personnes formidables parce qu’elles font 5cm de moins que ce l’on cherche ou qu’elles ont un petit kilo de trop. Quand on prend le temps d’y réfléchir, on se rend compte à quel point tout ceci est absurde pourtant c’est bien la réalité.

Enfin, je crois que l’on a trop tendance à chercher son double. On aimerait qu’il soit exactement comme nous, avec les mêmes passions et ce genre de choses. Et si rencontrer quelqu’un avec un univers totalement différent du nôtre pouvait être aussi épanouissant ?

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here