Pourquoi aime-t-on les seins ?

La fascination pour les poitrines des femmes ne date pas d’hier. Dans le monde animal, seuls les humains ont une attirance pour cet organe qui, à priori, n’a rien de sexuel et ne sert en rien à la reproduction. Mais alors, pourquoi aime-t-on autant les seins ?

Gros seins

Rassurez-vous, la science s’est déjà penché sur le sujet. Un mystère qui se devait d’être résolu et compris afin de faire évoluer notre société. Plus sérieusement, le complexe d’Œdipe, théorisé par Sigmund Freud dans sa première topique où il le défini comme le désir inconscient d’entretenir un rapport sexuel avec le parent du sexe opposé, pourrait être l’une des première cause. La poitrine de la mère a un côté rassurant pour l’enfant mais c’est aussi le sein qui le nourrit. Dans un sens, la poitrine pourrait être associée à un certain instinct de survie mais pas que.

En effet, les récentes études ont découvert que cette attirance est profondément ancrée dans le cerveau et la simple vue d’une poitrine et tout ce qui peut y être associé, comme un soutien-gorge, sont des stimulus qui peuvent expliquer cette fascination pour les seins. Une sorte de mémoire génétique qui nous conforte dans l’idée que la poitrine a quelque chose de protecteur.

La biologie a aussi découvert que l’ocytocine joue également un rôle dans notre amour pour les poitrines. En effet, lors de la naissance d’un enfant, la mère sécrète cette neuropeptide dans le col de l’utérus afin de faciliter la sortie du bébé mais aussi dans les glandes mammaires afin de provoquer l’allaitement. On sait maintenant que cette substance a pour effet de provoquer la confiance, l’empathie, la générosité et même la sexualité. Aussi appelée l’hormone du câlin, elle pourrait faire partie des raisons chimiques pour lesquelles on tombe amoureux.

Cela explique aussi pourquoi certaines personnes trouvent que le creux des seins « sentent bon ». Un mécanisme assez complexe que le comprend mieux de nos jours. La nature est vraiment bien faite putain.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos tshirts sur notre boutique. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux. Tu veux que l'on parle de toi ou que l'on apporte une modification à un article ? Tu peux nous contacter. Merci !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here