Que se passe-t-il lorsque vous laissez une intelligence artificielle créer du porno ?

0
1076

Ces dernières années, le secteur de la high tech semble avoir tout misé sur les intelligences artificielles. Capables de remplacer beaucoup plus efficacement les Êtres Humains, ces programmes apprennent vite et peuvent se spécialiser dans certaines tâches assez fastidieuses. Règle numéro 34 oblige, il n’aura donc pas fallu attendre longtemps pour que cette technologie soit utilisée pour générer de la pornographie.

Porno généré par une intelligence artificielle

C’est dans un long post sur Medium que David Mack a expliqué sa démarche et ce qu’il a appris de cette petite expérience assez originale. Bien entendu, faute de financement, le projet n’ira pas plus loin mais est-ce un mal ?

Un bot qui matte du porn

Avec ce genre d’IA, il faut d’abord lui apprendre ce que l’on attend d’elle. Pour se faire, elle a été largement nourrie avec des milliers de clichés pornographiques glanés sur le web. Après avoir digéré tous ces contenus, le programme a donc démarré le long processus de génération d’images. Si, on s’y attendait, le résultat n’était pas à la hauteur des espérances, dans les faits, cette intelligence artificielle aurait bien pu générer de la pornographie “regardable” si son développement avait été poursuivi. Des projets comme This Person Does Not Exist montre bien à quel point cette technologie est capable de réelle prouesse en matière de génération d’images.

Le système a lutté pour mettre les bras, les jambes, mains et visages à la bonne place.

Des motivations

David Mack a expliqué que “si ce projet avait abouti, le monde en aurait été amélioré. Il y a beaucoup d’actrices malmenées dans l’industrie porno. Cela aurait pu les remplacer et elles auraient trouvé un autre travail, malgré une transition difficile”. Si les motivations de ce programmeur se basent essentiellement sur une certaine forme de discrimination, on lui rappellera, au passage, que bon nombre de travailleurs du sexe ont choisi sciemment ce domaine d’activité, par passion et par envie. Toujours est-il que cette IA aurait très probablement trouvé une utilisation dans l’industrie pornographique mais le manque de moyen généralisé dans le secteur lui aura coupé l’herbe sous le pied.

Plus besoin des Humains

L’expérience est amusante et a montré qu’il y avait potentiellement moyen de générer de la pornographie sans Êtres Humains. Ce trip sous acide s’est arrêté là, les images générées ont, probablement, une certaine valeur artistique mais restent difficilement exploitables. Ces mutants tout droit sortis d’une apocalypse nucléaire ne sont pas sans rappeler le délire d’un artiste sur Tumblr qui proposait ses “Real Morphs”. Difficile de dire s’il y aurait des clients pour ça mais, après tout, pourquoi pas.

La technologie au service du porn

Ces technologies de génération d’images et de vidéos sont intéressantes sur bien des points et malgré des dérives comme le deepfake, ce sont des outils de création qui pourraient bien être massivement utilisés dans les années à venir. On ne doute pas que l’industrie de la pornographie trouvera un moyen de les utiliser et de s’amuser avec. En attendant, on regarde ces images qu’un ordinateur a essayé de dessiner et on se demande encore si c’était réellement une bonne idée. En tout cas, cette IA aura permis la création du site This Vagina Does Not Exist qui devrait attirer quelques curieux.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here