Senran Kagura : Peach Beach Splash

Les jeux en provenance du Japon ont toujours cette particularité de proposer des concepts assez originaux. Si on peut citer l’improbable Akiba’s Trip, lui aussi disponible sur PlayStation 4, Senran Kagura : Peach Beach Splash quant à lui pourrait bien devenir un véritable petit phénomène.

Senran Kagura : Peach Beach Splash

On critique souvent le jeu vidéo pour sa violence et le fait qu’il aurait créé une génération de tueurs en série, si dans les faits ça n’est pas exactement ce qui se passe, Senran Kagura : Peach Beach Splash propose un autre genre de shoot. En effet, ici il n’y a pas de flingues et pas d’armée à décimer. Non, le but est d’arroser avec de l’eau ses adversaires incarnés par de jolies filles en maillot de bain.

Si une histoire en solo est disponible, c’est surtout les différents modes en multijoueurs qu’il faut regarder. En effet, le système de jeu est assez compétitif. Vraiment fun, l’idée ici n’est pas de tuer le plus grand nombre de joueurs mais de simplement les arroser. « Concours de tshirts mouillés simulator », c’est peut être le nom qu’aurait mérité cet étonnant jeu.

Déjà disponible dans toutes les bonnes crèmeries, Senran Kagura : Peach Beach Splash est un bon divertissement qui ne mérite peut être pas de débourser 50€ mais les plus patients d’entre-vous attendront une baisse de prix ou les soldes. A noter que la version collector en import propose un artbook, un CD audio, un BluRay contenant toutes les scènes d’animation et une clé pour accéder un DLC exclusif.

Autre détail appréciable, la version Européenne du jeu offre un sous-titrage en Français. Avec un très beau celshading et des graphismes réellement réussis, c’est un peu le Splatoon ecchi pour les adultes. La difficulté bien dosée est également au rendez-vous et il vous faudra quelques heures pour maîtriser complètement toutes les subtilités du gameplay.

PARTAGER

Acteur du web depuis 1995, j’ai lancé ce site en 2009 et, aujourd’hui encore, je continue à l’alimenter en parlant des choses qui m’intéressent comme la musique, le cinéma, les jeux vidéo et, bien évidemment, le sexe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here