Taboob : le compte Instagram qui défie les algorithmes avec des seins de femmes

Dans sa grande sagesse, le réseau social Instagram juge bon de censurer les tétons des femmes (et seulement ceux des femmes). Pour répondre à ces robots sexistes, le compte taboob_official a décidé de se jouer d’eux en proposant des clichés artistiques de poitrine. L’idée étant de contourner ces algorithmes archaïques et de mettre en lumière un vrai problème sociétal.

Taboob : Seins nus sur Instagram

Une chose est certaine, il ne fait pas bon être un photographe de nu sur cette plateforme. Le moindre téton qui dépasse et c’est la censure immédiate et automatisée. Ces robots zélés ne prennent jamais de gants lorsqu’il s’agit d’une poitrine de femme. Un homme, quant à lui, pourra tout à fait poser torse-nu parce que… On ne sait pas trop pourquoi. Un sexisme relativement ordinaire qui condamne le corps féminin à n’être qu’un objet de désir et il serait bien indécent de le montrer.

Pour répondre à ces bots sexistes, Taboob teste les limites de la plateforme et propose sur son compte les clichés qui passent les contrôles de ces gendarmes déshumanisés. En résulte une superbe collection de photo qui mettent en scène des tétons souvent ornés de décorations ou d’éléments graphiques qui mettent à mal ces machines qui sont bien incapable de comprendre de quoi il s’agit.

View this post on Instagram

@freethenipplelives #freethenipple

A post shared by Cara Delevingne (@caradelevingne) on

Le sujet n’est pas franchement nouveau, Facebook, et ce depuis des années, ne réserve pas le même traitement aux femmes et aux hommes. Déjà en 2015, le photographe Olli Waldhauer s’était, lui aussi, amusé de ces robots en publiant une photo montrant une femme seins nus et un message raciste. Bien entendu, les ordinateurs ont rapidement détecté les tétons et bloqué l’image pour cette raison. Le racisme passant au second plan.

S’il n’a jamais été question de pouvoir publier librement de la pornographie sur les réseaux sociaux, la véritable question que pose ce problème, c’est la place du corps de la femme dans notre société qui est systématiquement sexualisée. Comme évoqué dans le dernier édito, en se montrant nues, les femmes cherchent avant tout à mettre en lumière ces différences de traitement.

Le compte de Taboob fait la même chose de manière ludique et montre à quel point cette censure peut être absurde et teintée d’une certaine forme de moralité nauséabonde.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here