Twitter va supprimer le porno au 1er janvier 2020 ?

Depuis toujours, Twitter est le seul réseau social où les travailleurs du sexe ont le droit de s’exprimer. Depuis quelques jours, une rumeur va bon train et évoque un changement dans les CGU de la plateforme. Qu’en est-il exactement ?

Twitter

La rumeur semble prendre sa source sur deux “médias” espagnols que sont Código San Luis et Diaro Basta!. Bien entendu, les articles en question ne citent aucune source et malgré notre tentative d’en savoir plus, nous n’avons pas obtenu de réponse de leur part. Il est probable qu’il s’agisse essentiellement d’une course au clic pour ces blogs relativement douteux.

Mise à jour des CGU

Effectivement, les conditions d’utilisation de Twitter ont récemment été mises à jour. A aucun moment, il n’est fait référence des contenus explicites. Concrètement, cela signifie que rien n’a changé sur cette question malgré cette update qui semble plutôt concerner une mise en conformité relative au RGPD chez nous.

Il est interdit de publier des médias excessivement sanglants et de partager des contenus violents ou pour adultes dans des vidéos en direct ou dans des images de profil ou de bannière. Les médias montrant des violences et/ou agressions sexuelles sont également interdits.

Les règles ont toujours été claires sur la plateforme, ce sont les photos de profils et les bannières qui ne doivent pas montrer de contenus adultes. Aussi, il est obligatoire de marquer son compte comme “sensible” si vous publiez des contenus sexuellement explicites. Il a également toujours été interdit de diffuser de la nudité sur les vidéos en direct, là encore, rien n’a changé.

La puissance des fake news

Ce qui est étonnant, c’est que beaucoup de Twittos ont réagit à la nouvelle sans pour autant prendre le temps d’aller vérifier ce qui se disait. Si la rumeur vient très clairement de ces médias espagnols, le fait est qu’ils ont balancé des informations sans aucune source et une simple recherche dans les CGU de Twitter montre que cela n’est pas vrai.

Plus généralement, on ne peut que vous inviter à toujours chercher des sources contradictoires lorsque vous tombez sur ce genre d’informations. Restez vigilants.

Nous avons besoin de vous !

Tu as aimé cet article ? Tu peux nous soutenir en achetant l'un de nos t-shirts, faire un tour sur notre sexshop. Si tu n'as pas de thunes, tu peux aussi nous aider en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here